Qantas - Baisse des capacités et des prévisions 2009

mardi 25 novembre 2008 09h53
 

MELBOURNE, 25 novembre (Reuters) - Qantas (QAN.AX: Cotation) a fortement réduit ses prévisions de résultats pour 2009 tout en annonçant mardi une nouvelle baisse de ses capacités, la première compagnie aérienne australienne prenant acte de la chute de la demande dans un contexte de crise économique mondiale.

Le secteur dans son ensemble bâtit notamment de la forte diminution du budget déplacement des grandes entreprises mondiales. Et, paradoxalement, la baisse des cours du brut pèse, à court terme, sur les comptes puisque bon nombre de compagnies s'étaient couverts sur la base de prix du brut beaucoup plus élevés.

La semaine dernière, Air France-KLM (AIRF.PA: Cotation), numéro un européen, a ainsi abandonné son objectif de résultat opérationnel 2008-2009 [ID:nLJ474049] tandis que, au début du mois, Japan Airlines 9205.T a divisé par deux ses prévisions de bénéfices.

Qantas ne table plus que sur un bénéfice avant impôts d'environ 500 millions de dollars australiens (254 millions d'euros) pour l'exerice 2008-2009, clos le 30 juin, soit une baisse de 65% par rapport à 2007-2008.

En août dernier, la compagnie avait dit être à l'aise avec le consensus du marché, qui était à l'époque de 750 millions de dollars australiens.

Le groupe a dit que ses réductions de capacités prévues correspondaient à quelque 10 avions de moins en circulation. Qantas compte notamment les mettre en oeuvre en renonçant à son projet de location de deux Airbus A330-200.

"Nous devons faire face à une période d'incertitudes. Le marché affaires au niveau international a enregistré un ralentissement notable", a déclaré Geoff Dixon, le directeur général de Qantas qui quittera son poste d'ici la fin du mois, cité dans un communiqué.

Selon les analystes, Qantas sera contraint d'encore revoir ses prévisions de bénéfices à la baisse d'ici la fin de l'exercice, les Australiens, sous le coup de la faiblesse de la monnaie et de la crise, étant susceptibles d'aller moins loin en vacances. /BVO

(Sonali Paul, version française Benoit Van Overstraeten)