September 25, 2009 / 1:32 PM / 8 years ago

LEAD 2 Dexia supprime de nouveaux postes, confirme ses objectifs

4 MINUTES DE LECTURE

* Suppression de 602 postes supplémentaires sur 2010 et 2011

* E200 millions de réduction de coûts confirmé pour 2009

(Actualisée avec des précisions §3 et contexte)

Par Matthieu Protard

PARIS, 25 septembre (Reuters) - La banque franco-belge Dexia (DEXI.BR), sauvée il y a un an de la faillite grâce à une recapitalisation d'urgence, a annoncé vendredi la suppression de 602 postes supplémentaires sur les deux prochaines années, s'ajoutant aux 900 suppressions de postes annoncées en janvier.

Dans un communiqué, le leader mondial du financement des collectivités territoriales, qui emploie environ 35.500 personnes, précise que sur les 602 postes visés, 445 concerneront la Belgique, 143 le Luxembourg et 14 en France.

Les porte-parole ont ensuite précisé que les nouvelles suppressions de postes s'ajoutaient aux 900 déjà annoncées en janvier dernier et qu'elles interviendraient en 2010 et 2011.

Dexia a également confirmé son objectif de réduction de coûts de 200 millions d'euros pour 2009.

En octobre 2008, au plus fort de la crise financière qui a suivi la faillite de la banque d'affaires américaine Lehman Brothers, le groupe Dexia a été sauvé de la faillite grâce à une recapitalisation d'urgence de 6,4 milliards d'euros suite à l'intervention des Etats belge, français et luxembourgeois et de ses principaux actionnaires.

La banque a depuis cette date lancé une réorganisation en profondeur de ses activités qui a débouché sur la vente en juillet dernier de sa filiale américaine de rehaussement de crédit FSA à l'origine de lourdes pertes [ID:nL1404212].

La restructuration de Dexia doit permettre à la banque de dégager 600 millions d'euros d'économies sur trois ans.

Pierre Mariani, l'administrateur délégué de Dexia, a fait savoir début septembre que la banque entendait finaliser la revue stratégique de ses activités à la fin de l'année.

Dexia, qui bénéficie également de garanties publiques pour se financer sur les marchés, veut sortir du mécanisme des aides publiques en octobre 2010.

Le 18 septembre, la Belgique, la France et le Luxembourg ont d'ailleurs renouvelé leurs garanties d'Etat sur les financements de Dexia mais en ont réduit d'un tiers le montant à 100 milliards d'euros contre 150 milliards accordés en octobre 2008 lors du sauvetage de la banque [Plus de détail sur [ID:nLI374560]).

Vers 17h00, l'action Dexia abandonnait 0,5% à 6,13 euros. Au même moment, l'indice sectoriel DJ Stoxx .SX7P des banques européenns reculait de 0,7%.

Lire aussi:

* Dexia débloque E100 milliards pour le financement public [ID:nLA710764]

* Dexia veut voler de ses propres ailes à partir de fin 2010 [ID:nLQ335147]

Avec la contribution de Philip Blenkinsop à Bruxelles, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below