Les ventes de serveurs informatiques victimes de la crise au T4

mercredi 25 février 2009 12h44
 

SAN FRANCISCO, 25 février (Reuters) - Les ventes mondiales de serveurs informatiques ont chuté au quatrième trimestre sous l'effet de la crise économique et financière, a rapporté mercredi le cabinet d'études spécialisé IDC, prévenant que le ralentissement du marché empirerait ces prochains mois.

Les ventes en volumes de serveurs ont diminué de 12% au dernier trimestre 2008 et le chiffre d'affaires a baissé de 14% à 13,5 milliards de dollars (10,5 milliards d'euros).

Il s'agit du déclin le plus net depuis l'éclatement de la bulle internet il y a près de sept ans, selon le cabinet.

"Tous les fabricants de serveurs, toutes les zones géographiques et les domaines technologiques ont été touchés de manière significative quand la récession mondiale a pris de l'ampleur et les conditions du marché se sont dégradées à mesure que l'on avançait dans le trimestre", déclare Matthew Eastwood, analyste chez IDC, dans un communiqué.

Les cinq plus grands fabricants ont fait état de chiffres d'affaires en baisse dans ce secteur au dernier trimestre 2008. La chute a été de 15% pour IBM (IBM.N: Cotation), le leader mondial, et de 10,1% pour Hewlett-Packard (HPQ.N: Cotation) dont la part de marché a cependant grimpé de plus d'un point à 29%.

Dell DELL.O a lui aussi gagné des parts de marché pour atteindre 10,6% mais son chiffre d'affaires sur le secteur a baissé de 9,9%. Sun Microsystems JAVA.O et Fujitsu/Fujitsu-Siemens complètent le top 5.

Selon IDC, les commandes de systèmes à bas prix sont celles qui ont le plus diminué (-16,8%). Le haut de gamme a moins souffert de la crise pour le moment avec une baisse de 7,5% des expéditions.

(Gabriel Madway, version française Clément Guillou)