UniCredit - Profumo défend sa stratégie d'expansion /FT

mercredi 25 mars 2009 09h56
 

MILAN, 25 mars (Reuters) - L'administrateur délégué d'UniCredit (CRDI.MI: Cotation) Alessandro Profumo défend la stratégie d'expansion internationale de la banque italienne dans un entretien au Financial Times de mardi, au motif qu'elle apporte économies d'échelle, nouveaux talents et et diversification du risque.

UniCredit est devenue la première banque d'Europe centrale et orientale et est susceptible d'être la première à solliciter un renflouement dans deux pays, l'Italie et l'Autriche, poursuit le Financial Times.

Profumo minimise la portée de la chose, expliquant qu'il s'agit avant tout d'être "sur un pied d'égalité" avec d'autres établissements européens qui ont fait de même.

Selon lui, les banques seront moins rentables à l'avenir et seront obligées d'alléger leur organigramme pour parer au risque d'un effet boule de neige qui serait lié à la faillite d'une des leurs.

Profumo, par ailleurs, s'attend à voir une séparation plus nette entre la banque commerciale et l'activité de trading à l'avenir. Prié de donner une prédiction sur le secteur bancaire à un horizon de cinq ans, il déclare: "Je pense que nous devons travailler énormément sur notre réputation et je pense que nous pouvons apprendre beaucoup d'autres secteurs qui ont eu d'importants problèmes de réputation par le passé."

Evoquant en particulier les industries pharmaceutique et pétrolière, Profumo ajoute: "Elles ont pu recréer une confiance forte avec les ménages, les politiques, les actionnaires en général".

(Ian Simpson, version française Wilfrid Exbrayat)