24 avril 2009 / 11:25 / dans 8 ans

LEAD 2 Ford se veut rassurant après des pertes limitées au T1

* Perte par action inférieure au consensus au T1

* Le groupe assure n‘avoir pas besoin de prêts publics

* L‘action gagnait plus de 20% en avant-Bourse

par David Bailey et Poornima Gupta

DETROIT, 24 avril (Reuters) - Ford Motor (F.N) a publié vendredi une perte trimestrielle moins inférieure aux attentes au premier trimestre, dit tabler sur un retour à l’équilibre voire au bénéfice en 2011 et assure ne pas avoir besoin de prêts de l‘Etat fédéral.

Le groupe américain a précisé que ses activités de construction automobile avaient consommé 3,7 milliards de dollars de liquidités sur les trois premiers mois de l‘année, un montant nettement réduit par rapport au second semestre 2008. Il disposait au 31 mars de 21,3 milliards de liquidités.

Au premier trimestre, le groupe affiche une perte nette de 1,43 milliard de dollars, soit 60 cents par action, contre un bénéfice net de 70 millions (trois cents par action), un an auparavant.

La perte des activités poursuivies et hors éléments exceptionnels ressort à 75 cents par action. Sur cette base, les analystes tablaient sur une perte de 1,23 dollar par action selon Reuters Estimates.

“Nos résultats au premier trimestre reflètent un climat d‘activité extrêmement difficile et la faiblesse de la demande automobile dans le monde entier”, a déclaré dans un communiqué le directeur général de Ford, Alan Mulally.

Mais son directeur financier, Lewis Booth, a qualifié les résultats d‘encourageants en soulignant que le premier trimestre devrait être le plus exigeant de l‘année en terme de besoins de trésorerie.

Plus qu‘aux résultats financiers, les investisseurs surveillent étroitement l’évolution de la trésorerie de Ford, considérée comme le risque à court terme le plus important pesant sur la situation du groupe, ainsi que ses prévisions pour le marché automobile américain cette année et sa capacité à surmonter la crise actuelle.

Alors que ses compatriotes General Motors (GM.N) et Chrysler luttent actuellement pour échapper à un dépôt de bilan après avoir reçu 17,4 milliards de dollars de prêts fédéraux, Ford n‘a pas eu besoin à ce jour de faire appel à l‘aide financière des pouvoirs publics.

En 2008, le groupe a néanmoins essuyé une perte nette de 14,7 milliards de dollars, la plus lourde de son histoire, qui porte à environ 30 milliards ses pertes cumulées sur les trois dernières années.

L‘action Ford progressait de 23% dans les transactions en avant-Bourse à 5,55 dollars. Elle avait touché en novembre un plus bas historique à 1,02 dollar.

Version française Nicolas Delame et Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below