25 février 2009 / 06:47 / il y a 9 ans

LEAD 4 Rhodia veut jouer la prudence en 2009, perte nette au T4

* Rhodia entend jouer la prudence en 2009, année toujours marquée par un faible visibilité

* Priorité au contrôle des coûts, nouvelles mesures d’économies et suppression du dividende

* Réductions d‘effectifs en vue, mais pas de chiffre

* L‘action prend 10%, rebond en grande partie technique

par Gilles Guillaume

PARIS, 25 février (Reuters) - Rhodia RHA.PA entend jouer la prudence en 2009, faute de visibilité, et donner la priorité au contrôle des coûts après un quatrième trimestre marqué par une chute des volumes et une perte nette.

Le chimiste de spécialité, qui avait renoué avec les bénéfices en 2006 après plusieurs années de restructuration, a fait état mercredi d‘une perte nette part du groupe de 28 millions d‘euros sur les trois derniers mois de 2008, alors qu‘il affichait un bénéfice net de 22 millions un an plus tôt.

Afin de préserver son niveau de liquidité et tenter de sortir renforcé de la crise, Rhodia a également annoncé des réductions de coûts supplémentaires, des coupes dans ses investissements et la suspension du paiement du dividende au titre de l‘exercice écoulé.

Vers 12h10 GMT, l‘action prend 8,11% à 2,96 euros, donnant au groupe une capitalisation boursière de près de 280 millions d‘euros. Le titre, très volatil, a atteint en matinée un plus haut de 3,19 euros.

“Ces résultats, marqués par une solide performance des activités défensives qui a compensé une dégradation sensible de la demande dans les activités cycliques, devrait apporter sur le court terme un certain réconfort au marché”, commente JP Morgan dans une note de recherche.

Au vu des volumes d’échanges observés, un trader basé à Londres attribue également le rebond du jour à des rachats de découvert. Le titre Rhodia a dégringolé de plus de 30% depuis le début de l‘année, après une chute de 83% en 2007.

AUCUN SIGNE TANGIBLE DE REPRISE

Le bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissement (Ebitda) courant, un paramètre très surveillé dans le cas de Rhodia, a reculé de 25% au quatrième trimestre à 141 millions d‘euros dans le sillage notamment de la crise du marché automobile.

L‘activité polyamide, qui produit notamment des plastiques pour l‘automobile, a enregistré une chute brutale de 31% de ses volumes de ventes au quatrième trimestre, et Silcea - silices pour pneumatiques - a vu les siens baisser de 23%. En revanche, la division Novecare (produits haute performance) a mieux résisté grâce à l‘agrochimie et à l‘extraction pétrolière, tout comme le pôle Acetow, qui fabrique des filtres à cigarettes.

Sur l‘ensemble de 2008, l‘Ebitda courant du groupe est ressorti à 664 millions (-9,8%), globalement en ligne avec l‘avertissement de Rhodia en décembre, tandis que le résultat net part du groupe a traduit un bénéfice de 105 millions d‘euros contre 129 millions en 2007.

“Nous n‘avons pas aujourd‘hui de signe tangible de reprise sur les marchés affectés”, a déclaré le P-DG de Rhodia Jean-Pierre Clamadieu au cours d‘une conférence de presse consacrée aux résultats. Le niveau de la demande reste bas en ce début d‘année, a-t-il ajouté, proche des niveaux de la fin 2008, et le groupe s‘attend à ce que l‘Ebitda s‘en ressente au premier trimestre.

Il s‘est refusé à donner d‘autres prévisions pour 2009.

“Ce qu‘il faut dans cette période, c‘est limiter le plus possible nos dépenses en ajustant la structure de coûts du groupe au niveau de production”, a ajouté Jean-Pierre Clamadieu.

PRESERVER LE “CASH”

Rhodia n‘a en outre pas encore pu bénéficier de la rechute récente des prix des matières premières et de l’énergie - le pétrole est un ingrédient de base pour le secteur - puisque les stocks que le groupe consomme actuellement ont été achetés cher au trimestre précédent.

Dans ce contexte, le groupe veut donner la priorité à la discipline financière et consommer le moins de “cash” possible, grâce tout d‘abord à des mesures conjoncturelles de court terme, notamment un recours élargi au chômage partiel en France, la suppression de 500 contrats d‘intérim depuis la fin du 3e trimestre, la reprise temporaire en interne de travaux confiés à des sous-traitants et un gel des embauches et des salaires.

Le dispositif de temps partiel va faire l‘objet de négociations avec les représentants des salariés dès cette semaine.

Le groupe entend aussi faire preuve de sélectivité dans ses investissements “jusqu‘aux premiers signes de reprise” - il a réduit d‘un tiers son objectif de dépenses d’équipement pour 2009 - et d‘une grande prudence sur le court terme en matière d‘acquisitions. Jean-Pierre Clamadieu a ajouté que la prudence s‘imposerait là encore dans la gestion des quelques cessions qu‘il envisage dans la chimie organique fine.

Rhodia va également mettre en oeuvre de nouvelles mesures d’économies structurelles représentant 150 millions d‘euros d‘ici 2011, dont 100 millions devraient être réalisés en 2010. Ces mesures passeront par des suppressions de postes mais Rhodia n‘a pas dit combien.

Le chimiste a aussi décidé de suspendre cette année le paiement du dividende. “Dans un contexte économique aussi complexe et incertain, la meilleure chose que nous puissions faire pour nos actionnaires est d‘assurer la liquidité de la société”, a souligné Jean-Pierre Clamadieu, ajoutant que celle-ci restait très importante.

Rhodia, qui affichait 520 millions d‘euros de cash et équivalent cash fin 2008 et une ligne de crédit non tirée de 600 millions, a généré au quatrième trimestre un free cash flow positif de 168 millions d‘euros et réduit sa dette de 12% à 1,3 milliard d‘euros. Sur les deux dernières années, l‘endettement du groupe a été allégé d‘un tiers.

Edité par Jacques Poznanski

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below