Bourse/Intérim - Randstad en hausse sur espoir de stabilisation

vendredi 24 avril 2009 12h41
 

AMSTERDAM, 24 avril (Reuters) - Le groupe de travail temporaire Randstad (RAND.AS: Cotation) est recherché en Bourse malgré une baisse de 73% de son résultat d'exploitation au premier trimestre, les investisseurs anticipant sinon un redémarrage, du moins une stabilisation.

Le bénéfice du groupe néerlandais avant charges financières, impôts et amortissement (Ebita), hors éléments exceptionnels et coûts d'intégration, s'est élevé à 49,2 millions d'euros, contre 180,3 millions lors de la même période un an plus tôt.

Les 10 analystes interrogés par Reuters tablaient en moyenne sur 46 millions d'euros.

Le chiffre d'affaires du numéro deux mondial du secteur a reculé de 28% à 3,06 milliards d'euros, contre un consensus à 3,2 milliards d'euros.

Le groupe a toutefois fait savoir que la dégradation de ses activités aux Etats-Unis semblait s'être stabilisée au cours des trois premiers mois de l'année.

"Ce n'est pas une certitude mais il ne serait pas surprenant après tous les plans de relance, que certaines choses se stabilisent", a déclaré à Reuters le directeur financier Robert-Jan van de Kraats.

"Nous pensons toutefois qu'il est trop tôt pour conclure que ce segment a touché un point bas", a-t-il ajouté.

Randstad est considéré comme une entreprise réagissant rapidement à l'évolution de la conjoncture, ce qui signifie qu'elle pourrait être l'une des premières à bénéficier d'une reprise.

En milieu de journée, l'action progressait de 7,2% à 16,70 euros après avoir gagné jusqu'à 9%, à 16,99 euros, un plus haut de deux mois. Elle enregistre la plus forte hausse de l'indice de l'industrie et des services .

(Harro ten Wolde, version française Gwénaelle Barzic)