LEAD 1 La Banque postale constate une décollecte sur le Livret A

mardi 24 mars 2009 16h38
 

PARIS, 24 mars (Reuters) - La Banque postale, qui a vu l'an dernier son bénéfice net reculer de près de 44% à 302,6 millions d'euros, a déclaré mardi s'attendre pour 2009 à une contraction du marché de l'épargne et redoute une collecte moins dynamique sur le Livret A après un cru 2008 record.

La filiale bancaire de La Poste, qui a perdu, avec les Caisses d'épargne, le monopole du Livret A en début d'année, a indiqué qu'elle était au mois de mars en décollecte depuis le début de l'année en raison de la chute du taux d'intérêt du "produit d'épargne préféré des Français".

La rémunération du Livret A est en effet tombée le 1er février à 2,5% alors qu'elle était de 4% depuis le mois d'août dernier, entraînant un essoufflement de la collecte.

D'après la Caisse des dépôts, la collecte du Livret A et du livret de développement durable est tombée, pour l'ensemble du marché français, à 2,1 milliards d'euros le mois dernier contre 18,8 milliards en janvier, soit une contraction de 89%.

"La baisse du taux du Livret A est un élément tout à fait majeur, pour nous comme pour l'ensemble des opérateurs. Il est normal que la collecte baisse et même qu'elle devienne négative", a déclaré Patrick Werner, le président du directoire de la Banque postale lors d'une conférence de presse.

"Depuis le début de l'année, nous sommes dans un solde cumulé négatif sur le Livret A et cela va continuer", a-t-il ajouté.

"Globalement on peut tout de même craindre une certaine contraction du marché de l'épargne financière", a prévenu Patrick Werner.

EFFETS DE LA BANALISATION DU LIVRET A JUGÉS "FAIBLES"   Suite...