LEAD 1 Crédit suisse crée du capital pour rester flexible

mardi 24 mars 2009 09h25
 

ZURICH, 24 mars (Reuters) - Le Crédit suisse CSGN.VX a l'intention de créer du capital conditionnel et autorisé d'une valeur nominale maximale de huit millions de francs suisses, ce qui équivaudrait à une valeur de marché supérieure à 7,5 milliards de francs suisses.

Ces fonds pourraient servir à financer des acquisitions d'entreprises, explique la banque. Un porte-parole de la banque n'a pas voulu se prononcer sur de possibles cibles, soulignant que le Crédit suisse se concentrait à présent sur la croissance organique.

Dans un communiqué, la banque précise que son conseil d'administration a l'intention de créer du capital-actions "afin de continuer à garantir la flexibilité stratégique de la société".

Il proposera à l'assemblée générale du 24 avril la constitution d'un capital conditionnel supplémentaire de 3,98 millions de francs, ayant presque entièrement utilisé les fonds existants pour l'émission de Mandatory Convertible Notes en octobre 2008.

Le nouveau capital conditionnel aura une valeur nominale de 4 millions de francs au maximum, ce qui permettrait l'émission de 100 millions d'actions nominatives.

Le conseil d'administration propose aussi de renouveler le capital autorisé en l'augmentant à un montant facial maximal de 4 millions de francs, soit 100 millions de titres également, et de le prolonger jusqu'au 24 avril 2011.

A l'heure actuelle, le capital de l'établissement affiche une valeur nominale de 44,5 millions de francs suisses, soit 1,1 milliard d'actions d'une valeur de quatre centimes chacune.

Sa rivale UBS UBSN.VX demandera elle aussi la création d'un capital autorisé à ses actionnaires lors de l'assemblée générale le 15 avril.

Cette mesure, qui se traduirait par l'émission de 293 millions de nouvelles actions, a un caractère "préventif en vue d'éventuelles futures levées de capital sur les marchés financiers, si celles-ci devaient s'avérer nécessaires", a expliqué UBS récemment.   Suite...