Nomura lance un 2e appel au marché de 3,8 milliards d'euros

jeudi 24 septembre 2009 16h46
 

TOKYO, 24 septembre (Reuters) - Nomura (8604.T: Cotation) veut lever jusqu'à 511 milliards de yens (3,8 milliards d'euros) au terme d'une deuxième augmentation de capital depuis le rachat des activités européennes et asiatiques de Lehman Brothers.

La première société de courtage nipponne, dont l'action a dévissé de plus de 10% dans ses cotations à New York après cette annonce, entend ainsi financer de nouveaux investissements et faire face à des règles plus strictes en termes de ratio de fonds propres.

Nomura entend aussi utiliser les fonds levés pour accroître ses prêts à ses filiales en Asie, en Europe et aux Etats-Unis.

"En plus du renforcement de notre base globale d'activités, cette augmentation de capital est destinée à répondre au récent durcissement des exigences en matière de fonds propres des institutions financières internationales", a déclaré Kenji Yamashita, un porte-parole du groupe.

Nomura, qui avait levé 280 milliards de yen en mars à l'issue de sa première augmentation de capital en vingt ans, a précisé dans un communiqué que les actions ordinaires émises seraient placées à parts égales auprès d'investisseurs nippons et étrangers.

L'émission de Nomura, qui pourrait se traduire par une augmentation de 30% de ses actions ordinaires en circulation, laisse augurer d'autres opérations de même type par les banques japonaises, selon des analystes.

L'opération permettra à Nomura d'augmenter son ratio Tier 1 dit des fonds propres durs de plusieurs points de pourcentage, voire jusqu'à cinq points, a précisé Kenji Yamashita. Le ratio Tier 1 du courtier atteignait 12,7% à fin juin.

Nomura a accusé une perte de sept milliards de dollars au cours de son dernier exercice, affecté par les coûts d'intégration des activités de Lehman rachetées et par des investissements malheureux.

Nomura a renoué avec les bénéfices sur la période allant d'avril à juin après cinq trimestres consécutifs de pertes [ID:nLT601096]. (Taiga Uranaka et David Dolan, version française Marc Joanny)