Porsche dément vouloir céder sa principale division à Volkswagen

jeudi 23 avril 2009 18h36
 

* Porsche qualifie d'"absurdes" les informations de presse sur une éventuelle cession

* Son endettement suscite des spéculations

* L'action Porsche monte nettement

FRANCFORT, 23 avril (Reuters) - Porsche (PSHG_p.DE: Cotation) a démenti jeudi les informations selon lesquelles ses principaux actionnaires envisagent de vendre l'activité de voitures de sport du groupe à sa filiale Volkswagen (VOWG.DE: Cotation) pour réduire son endettement.

"C'est absurde", a déclaré Anton Hunger, porte-parole du groupe. "Si c'était le cas, nous devrions publier un communiqué car les autres actionnaires seraient affectés." Il a ajouté qu'aucun communiqué de ce type n'était en préparation.

L'agence Bloomberg, citant deux sources proches du dossier, a rapporté que les familles Porsche et Piech envisageaient de vendre à Volkswagen l'activité de voitures de sport et son réseau de concessionnaires en Europe de l'Est.

L'action ordinaire Porsche, dans le rouge avant ces informations, a gagné jusqu'à 7% par la suite. Elle a fini la journée sur un gain de 6,28% à 52,09 euros après un plus haut à 53,72 euros.

Porsche Automobil Holding SE, la structure cotée en Bourse dont le clan Porsche-Piech détient la totalité des droits de vote, contrôle 100% de Porsche AG, la filiale de voitures de sport, et près de 51% des droits de vote de Volkswagen.   Suite...