23 juillet 2009 / 09:50 / il y a 8 ans

LEAD 1 Bourse - Ingenico en hausse, "sales warning" anticipé

* Le "sales warning" était anticipé

* Attrait spéculatif sur le titre, OPA envisageable, selon un analyste

PARIS, 23 juillet (Reuters) - Ingenico (INGC.PA) progresse de plus de 3% jeudi en Bourse après la publication mercredi soir de ventes trimestrielles en haut de la fourchette des prévisions et malgré un avertissement sur ses ventes 2009 qui avait été largement anticipée sur le marché. [ID:nLM437285]

"Mieux vaut un avertissement qu'un objectif intenable", résume Stéphane Houri, analyste chez Natixis Securities.

Vers 11h30, le titre du leader mondial du paiement sécurisé affiche un gain de 3,77% à 13,770 euros alors que l'indice SBF120 .SBF120 recule de 0,22%.

"L'avertissement a été confirmé", commente un analyste, précisant qu'il avait déjà intégré ce nouvel objectif de baisse de 4% à 8% des ventes 2009 à périmètre constant, au lieu d'une fourchette de 0% à une légère croissance annoncée précédemment.

"Ces nouvelles guidances se rapprochent de nos estimations", note de son côté Gilbert Dupont, restant à l'achat sur Ingenico.

"Nous recommandons toujours d'acheter le titre, compte tenu de son important potentiel d'appréciation, des solides fondamentaux du groupe et de l'attrait spéculatif du titre", dit le broker qui pense qu'Ingenico peut devenir une cible d'OPA.

"Prédateur évident, Ingenico pourrait néanmoins devenir une cible. Son capital éclaté rend en effet possible une OPA émanant de groupes spécialisés dans les transactions sécurisées (tels que First Data Corp) ou de fonds d'investissement appâtés par l'amélioration attendue des résultats", écrit Gilbert Dupont.

Selon un autre analyste, le capital d'Ingenico est "assez éclaté" pour qu'une OPA soit possible. Il note toutefois que, pour le moment, l'aval de Safran (SAF.PA) serait nécessaire.

"Safran détient plus de 20% du capital. Il serait donc difficile qu'une OPA se fasse sans leur accord. Mais à partir de mars 2010, le lock-up sur la participation de Safran prend fin", commente un autre analyste, qui n'exclut pas non plus que Safran augmente sa participation dans Ingenico.

Le capital du groupe est détenu à 22% par Safran, via Sagem Security, principal actionnaire, avec 54% de capital flottant.

Ingenico qui avait renoncé en février 2008 à acquérir l'américain Hypercom HYC.N, n'exclut pas d'acquérir des parts de marché, notamment aux Etats-Unis, où il est moins bien implanté que sur les autres marchés matures.

La capitalisation boursière d'Ingenico, dont le cours a augmenté de près de 20% depuis le début de l'année, ressort à 642 millions d'euros.

Juliette Rouillon, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below