July 23, 2009 / 7:44 AM / 8 years ago

LEAD 1 Roche se dit optimiste après un S1 impacté par Genentech

4 MINUTES DE LECTURE

ZURICH, 23 juillet (Reuters) - Roche Holding ROG.VX a publié jeudi un résultat en deçà des attentes pour le premier semestre en raison du coût de l'acquisition de sa filiale américaine Genentech mais a relevé ses prévisions.

En Bourse, la valeur gagne 2,9% en matinée à 159 francs suisses.

Pour sa principale division, Pharma, Roche table à présent sur une croissance proche de 10%. Au total, avec l'unité Diagnostics, le chiffre d'affaires devrait enregistrer une croissance nettement supérieure à celle du marché cette année.

Pour 2009 et 2010, le laboratoire pharmaceutique bâlois anticipe désormais une croissance supérieure à 10% de son bénéfice par action à taux de change constants.

Au premier semestre, le bénéfice net a reculé de 29% à 4,05 milliards de francs suisses alors que les analystes tablaient sur plus de cinq milliards. Ceci s'explique par le coût du financement du rachat de Genentech pour 46,8 milliards de dollars, conclu le 26 mars dernier.

Le total du coût, non récurrent, de l'intégration s'élève à environ trois milliards de francs, précise Roche dans un communiqué, soulignant que, sans ces facteurs exceptionnels, la part du bénéfice consolidé attribuable aux détenteurs de titres Roche augmente de 11% en francs.

L'intégration de Genentech progressant rapidement, le géant pharmaceutique s'attend à de nouveaux gains de productivité significatifs l'année prochaine. Aucun chercheur de renom n'a quitté le groupe, s'est réjoui le directeur général Severin Schwan lors d'une téléconférence.

D'ici 2011, Roche s'est fixé comme objectif des synergies annuelles d'environ un milliard de francs avant impôt. Il veut progressivement réduire sa dette sans modifier sa politique en matière de dividende et s'attend à un retour à une trésorerie nette positive en 2015.

c.A. Superieur Aux Attentes

Le bénéfice opérationnel a dépassé les attentes, s'améliorant de 13% en francs suisses et de 20% en monnaies locales à 7.970 millions de francs.

"Des chiffres absolument convaincants des Bâlois", applaudissent les analystes de la banque Wegelin, saluant notamment la progression des ventes.

Le chiffre d'affaires a crû de 9% en francs suisses et de 10% en monnaies locales à 24 milliards, un chiffre supérieur aux 23,562 milliards prévus par le consensus.

Les ventes de la division Pharma se sont étoffées de 11% tant en francs qu'en monnaies locales à 19,104 milliards. Sans les ventes de Tamiflu, le chiffre d'affaires de la division a progressé de 7% au premier semestre, explique Roche.

Le chiffre d'affaires du Tamiflu devrait atteindre deux milliards de francs cette année, a indiqué le directeur général, précisant que Roche pouvait honorer toutes les commandes mais que les ventes resteraient volatiles. Le prix de vente couvre le coût de fabrication malgré les rabais, a-t-il ajouté.

Dans la branche Diagnostics, les ventes se sont renforcées de 3% en francs et de 7% en monnaies locales à 4,902 milliards.

Silke Koltrowitz, édité par Pascal Schmuck

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below