SYNTHESE 2 L'Europe plongée dans la récession, recul des Bourses

vendredi 23 janvier 2009 18h50
 

par Daniel Trotta

NEW YORK, 23 janvier (Reuters) - La zone euro n'est pas prête de sortir de la récession, montrent une série d'indicateurs macro-économiques publiés vendredi, alors qu'aux Etats-Unis, le président Barack Obama travaille sur son plan de relance dont il espère qu'il sera approuvé d'ici la mi-février.

La Grande-Bretagne est officiellement entrée en récession lors du quatrième trimestre 2008 pour la première fois depuis 1991 et, avec un recul de 1,5% au quatrième trimestre, la contraction du PIB est la plus marquée qui ait été observée depuis 1980. [ID:nLN179698]

Dans la zone euro, l'activité manufacturière et celle des services dans la zone euro s'est contractée un peu moins que prévu en janvier, mais cela ne signifie pas pour autant une sortie de récession en vue, selon l'indice des directeurs d'achats. [nLN347848]

Le chômage a ainsi bondi de 13,9% au quatrième trimestre, en Espagne, à son plus haut niveau depuis neuf ans. [ID:nLN211472]

"Les mesures radicales de la Banque centrale européenne et celles prises par nombre d'Etats européens ont apparemment contenu la perte de confiance des acteurs du secteur privé. Mais il est trop tôt pour parler du début d'une remontée, les indices PMI sont toujours très nettement dans le rouge", a estimé Carsten Brzeski, économiste chez ING.

Le nouveau recul de l'activité devrait inciter la Banque centrale européenne (BCE) à baisser une nouvelle fois ses taux d'intérêt, d'autant que les signes confirmant le très net recul des tensions inflationnistes devraient se multiplier.

La crise continue à faire des ravages dans nombre de secteurs, à l'image du dépôt de bilan du fabricant de mémoires Qimonda QI.N [nLN169933], de la première perte trimestrielle du géant de l'électronique Samsung (005930.KS: Cotation) ou encore de l'éditeur de jeux vidéo Ubisoft (UBIP.PA: Cotation), qui a revu en baisse ses objectifs 2008-2009.

Sous le coup de cette avalanche de mauvaises nouvelles, l'ensemble des places financières reculent.   Suite...