23 juillet 2009 / 09:02 / il y a 8 ans

ST-Ericsson creuse sa perte, voit le marché se stabiliser

par Niklas Pollard, Helena Soderpalm et Sinead Carew

STOCKHOLM, 23 juillet (Reuters) - Le fabricant de puces pour téléphones mobiles ST-Ericsson a fait état jeudi d'une perte d'exploitation accrue au deuxième trimestre mais il estime que les marchés se stabilisent dans la mesure où le processus de déstockage est pour l'essentiel achevé.

Cette filiale commune du suédois Ericsson (ERICb.ST) et du franco-italien STMicroelectronics (STM.PA) a accusé une perte d'exploitation de 165 millions de dollars d'avril à juin, son premier trimestre opérationnel complet, contre une perte pro-forma de $69 millions de dollars un an auparavant.

ST-Ericsson, numéro deux mondial des puces pour téléphones mobiles derrière Qualcomm (QCOM.O) et devant Texas Instruments TXN.N, affiche un chiffre d'affaires de $666 millions contre un chiffre d'affaires pro-forma de $966 millions un an plus tôt.

"Alors même que les tendances saisonnières normales du marché se confirmeront sans doute au prochain trimestre, portées avant tout par l'Asie, dont la Chine, l'environnement reste incertain à moyen terme", constate ST-Ericsson, dont les opérations ont débuté en février.

ST-Ericsson fournit les grands fabricants mondiaux de combinés mobiles à l'exception de Motorola. Sa production est assurée par STMicroelectronics et par des sociétés telles que Taiwan Semiconductor Manufacturing (2330.TW).

Il précise que ses programme de restructuration se poursuivent dans les délais prévus.

L'intermédiaire Oddo juge ces résultats "mitigés" et évoque un "contexte de visibilité limitée à moyen terme". "Cette publication n'est pas de nature à remettre en cause notre opinion positive sur ST (Accumuler, objectif 6 euros)", ajoute toutefois Oddo.

Il constate aussi que le C.A. est supérieur aux attentes ($606 millions prévus), ce qui est également le cas pour la perte opérationnelle ($151 millions prévus).

En Bourse, Ericsson perd 0,26% à 77,60 couronnes, tandis que STMicroelectronics cède 0,85% à 5,47 euros.

La récession prélève également son tribut sur la demande mondiale de puces et les fabricants de combinés anticipent une forte contraction du marché des téléphones mobiles cette année.

Dans ce contexte, Qualcomm a fait état mercredi soir d'une petite baisse de son bénéfice net au troisième trimestre. Le groupe américain prévoit un chiffre d'affaires de 2,55 à 2,75 milliards pour le quatrième trimestre, alors que les analystes attendent en moyenne $2,72 milliards selon Reuters Estimates.

Il a en revanche relevé son objectif de C.A. annuel à $10,25-$10,45 milliads contre $9,85-$10,25 milliards. Le consensus donne $10,43 milliards.

Le bénéfice trimestriel ressort à $737 millions, sur le troisième trimestre clos au 28 juin, contre $748 millions. Hors exceptionnels, le BPA est de 54 cents (consensus: 51 cents).

Le C.A. recule à $2,75 milliards contre $2,76 milliards (consensus: $2,74 milliards).

L'action Qualcomm a reculé après la clôture mercredi.

Le groupe américain a dit qu'il observait souvent une faiblesse saisonnière sur le trimestre en cours, tout en soulignant la force de ses fondamentaux en dépit de l'incertitude ambiante qui amène les fabricants de combinés à restreindre leurs commandes de puces.

Par ailleurs, Qualcomm s'est vu infliger jeudi une amende de 260 milliards de wons (146 millions d'euros) sans précédent en Corée du Sud pour infraction au droit de la concurrence. [ID:nLN170446]

Danielle Rouquié et Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below