Plastic Omnium-Recul de la marge au S1, l'auto pèsera sur le S2

jeudi 23 juillet 2009 08h21
 

PARIS, 23 juillet (Reuters) - Plastic Omnium (PLOF.PA: Cotation), dont le résultat opérationnel a reculé au premier semestre, s'attend à un deuxième semestre plus difficile qu'au premier en raison de la chute de l'activité des constructeurs automobiles, qui figurent parmi les principaux clients du plasturgiste.

Dans un climat industriel très perturbé, où la production mondiale d'automobiles et de camions a chuté, selon les régions, au premier semestre 2009, de 25 à 50% d'une part, et où les collectivités locales européennes ont reporté ou réduit leurs dépenses d'investissement et de fonctionnement, le chiffre d'affaires de Plastic Omnium a diminué de 19% à 1.180,9 millions d'euros avec un résultat opérationnel en recul de 29,3% à 35,5 millions, soit une marge de 3,0% (contre 3,5%).

Le résultat net du groupe, qui fabrique également des équipements pour l'environnement (poubelles), a cependant progressé (8,0 millions contre 2,5 millions) en raison de la réduction des frais financiers (-30%) et des coûts.

Sur le premier semestre 2009, le plan "PO 2009" du groupe a permis de réduire les coûts de 95 millions (-18%), les investissements et le besoin en fonds de roulement (-78 millions) et ainsi de compenser les effets de la baisse du chiffre d'affaires.

Le groupe a réduit son endettement net (440 millions d'euros) à 99% de ses fonds propres contre 128% au 1er semestre 2008, a précisé dans un communiqué Plastic Omnium, qui ajoute que les dépôts de bilan des constructeurs General Motors, Chrysler et Saab n'ont pas eu d'impact sur le résultat.

"Dans ce contexte encore difficile et incertain", Plastic Omnium souligne qu'avec des ressources financières supérieures à 2008, il poursuivra son plan de réduction de coûts et de préservation de ses liquidités.

Au second semestre 2009, l'activité Environnement devrait être en progression par rapport au 1er semestre 2009 mais, dans le secteur automobile, malgré des signes d'amélioration de la production, Plastic Omnium anticipe un nouveau ralentissement en fin d'année.

"Le chiffre d'affaires du 2e semestre 2009 devrait ainsi être en retrait par rapport à celui du 1er semestre 2009", observe le groupe.

Plastic Omnium, qui a accusé une perte nette de 63,2 millions d'euros l'an dernier, a repris 43% de sa valeur en Bourse depuis le début de l'année (soit une capitalisation boursière de 190 millions) après un recul de plus de 80% du titre en 2008.

(Jean-Michel Bélot, édité par Cyril Altmeyer)