23 avril 2009 / 05:35 / il y a 8 ans

LEAD 2 BioMérieux confirme ses objectifs après la hausse du T1

* L'Europe et les réactifs soutiennent la croissance au T1

* Objectifs confirmés

* Le titre monte

Par Noëlle Mennella

PARIS, 23 avril (Reuters) - BioMérieux (BIOX.PA) a accru de 11,1% de ses ventes au premier trimestre 2009, soutenu par ses activités en Europe, et a confirmé ses objectifs de croissance pour la totalité de l'exercice en cours.

L'action du spécialiste français du diagnostic in vitro a réagi en inscrivant vers 10h20 une hausse de 3,51% à 56,1 euros soit une capitalisation boursière de 2,1 milliards d'euros.

A 286 millions d'euros (+6,4% à devises et périmètre constants), le chiffre d'affaires, en ligne avec les attentes du marché, révèle des contrastes importants selon les différentes régions où le groupe est présent.

"BioMérieux est soutenu par ses performances en Europe. Cette zone, qui constitue le socle de la croissance du groupe, a compensé au premier trimestre les activités toujours molles aux Etats-Unis dans un contexte de restriction des budgets hôspitaliers", commente Cédric Moreau (Natixis Securities).

L'analyste observe aussi que la part des réactifs (+8% de croissance au T1 2009) "une activité bien plus récurrente que les instruments, représente désormais 92% du chiffre d'affaires total groupe au premier trimestre, ce qui offre une bonne visibilité sur la croissance à venir du groupe".

La part des réactifs dans le chiffre d'affaires de BioMérieux a été renforcée par les acquisitions de BTF en 2007, Ab Biodisk et PML Microbiologicals en 2008, sociétés ne commercialisant que des réactifs.

En Europe, Moyen-Orient, Afrique (58% du CA global), la croissance a atteint 5,8% à devises et périmètre constants. En France, les ventes qui avaient été soutenues au cours du premier trimestre 2008 (+4,1%) ont enregistré une érosion de 0,7%. Hors de France, l'activité a progressé de 8,5% grâce aux performances de l'Allemagne, du Royaume-Uni et de l'Afrique du Sud.

En Amérique du Nord (25% du total) les ventes ont crû de 3% à devises et périmètre constants à 70,6 millions. Celles de l'Asie se sont améliorées de 12,5% en organique à 31,4 millions et celles de l'Amérique latine de 13,9% à 17,1 millions.

"Sur le premier trimestre de l'année 2009, la progression des ventes est conforme à nos objectifs. (...) Ces réalisations nous permettent de confirmer notre objectif de croissance pour 2009", écrit Stéphane Bancel, le directeur général du groupe, dans un communiqué.

Pour 2009, BioMérieux s'est fixé pour objectif de réaliser une croissance de son activité, à taux de change et périmètre constants, de 5 à 7%. Elle a aussi en ligne de mire une marge opérationnelle courante proche de 16%, à taux de change 2008.

Stéphane Bancel observe que "dans un contexte financier et économique difficile", BioMérieux a profité de la diversification de ses produits, de sa présence internationale et des acquisitions qu'il a réalisées récemment.

L'endettement net au 31 mars 2009 de l'entreprise, dont la famille Mérieux détient 60% du capital, ressort à 36 millions d'euros contre 51 millions d'euros au 31 décembre 2008.

Noëlle Mennella, édité par Cyril Altmeyer

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below