January 23, 2009 / 11:56 AM / 9 years ago

LEAD 1 ATR vise plus de 60 livraisons en 2009 malgré la crise

4 MINUTES DE LECTURE

* 42 commandes signées en 2008 plus 14 options, 55 livraisons, C.A. de 1,3 milliard de dollars

* Le groupe prévoit plus de 60 livraisons en 2009 et un C.A. supérieur à 1,4 milliard de dollars

* Le développement de la série "600" se poursuit, mise en service toujours prévue en 2011

PARIS, 23 janvier (Reuters) - ATR a annoncé jeudi viser un chiffre d'affaires supérieur à 1,4 milliard de dollars en 2009 et la livraison de plus de 60 appareils après avoir échoué à respecter ses objectifs de commandes et de livraisons l'an dernier.

Le constructeur aéronautique spécialiste des avions à turbopropulseurs, coentreprise du groupe européen EADS EAD.PA et de l'italien Finmeccanica SIFI.MI, a également affirmé que le développement des versions "600" de ses avions se poursuivait conformément au calendrier prévu et que des commandes avaient été placées auprès de plusieurs compagnies.

ATR livre actuellement deux familles d'appareils : l'ATR 42-500 et l'ATR 72-500. Leur consommation en carburant étant inférieure à celle des avions à réaction, elles ont séduit bon nombre de compagnies sur le créneau du transport régional ces dernières années.

Le groupe a déclaré avoir enregistré 42 commandes en 2008, assorties de 14 options, alors qu'il espérait encore signer 50 commandes fermes en octobre dernier [ID:nLU86230].

Les livraisons ont porté sur 55 unités. Le constructeur pariait sur plus de 60 livraisons en début d'exercice.

Le chiffre d'affaires 2008 a totalisé 1,3 milliard de dollars (1,01 milliard d'euros) - ATR anticipait un montant légèrement supérieur -, à comparer à 1,1 milliard en 2007.

"Il y eu des annulations de commandes en 2008, on ne peut pas exclure qu'il n'y en aura pas d'autres en 2009 mais les fondamentaux qui tirent la demande de avions régionaux demeure", a déclaré Stéphane Mayer, président exécutif d'ATR, au cours d'une conférence de presse.

"Nous voulons, d'ici aux 20 prochaines années, continuer à détenir une part de marché de plus de 50% sur le marché des turbopropulseurs. En 2009, notre rythme de production (six avions par mois en moyenne, ndlr) restera comparable à celui de 2008 en dépit de la crise et nous pensons que nos clients parviendront à trouver les financements nécessaires", a-t-il ajouté.

Interrogé sur l'offre des versions "600", Stéphane Mayer a répondu que leur déploiement se poursuivait et que la mise en service du premier appareil était toujours prévue pour 2011.

"Nous avons également signé plusieurs commandes de ces versions, auprès de Kingfisher (KING.BO) et d'Air Tahiti notamment", a-t-il dit.

Pour préparer l'avenir, ATR réfléchit parallèlement au lancement d'un appareil de nouvelle génération capable de transporter 90 à 100 passagers destiné à concurrencer le CSeries du constructeur canadien Bombardier (BBDa.TO). L'ATR 42 transporte une quarantaine de passagers tandis que l'ATR 72 peut en accueillir 70.

Stéphane Mayer a toutefois souligné que la crise faisait naître "bon nombre d'incertitudes" et qu'ATR n'était pas certain d'annoncer le lancement officiel d'une nouvelle famille d'appareils cette année.

Matthias Blamont, édité par Jacques Poznanski

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below