April 23, 2009 / 7:45 AM / 8 years ago

LEAD 1 Logitech chute après un T4 dans le rouge

4 MINUTES DE LECTURE

ZURICH, 23 avril (Reuters) - Logitech International SA LOGN.VX dévisse en Bourse après des résultats dans le rouge au quatrième trimestre mais pense toutefois avoir atteint le creux de la vague.

L'action du groupe suisse chute de 11,96% à 12 francs vers 07h30 GMT à la Bourse de Zurich, alors que le SLI .SLI recule de 0,79%.

De janvier à mars, le spécialiste des périphériques informatiques a accusé des pertes nette de 35,1 millions de dollars et opérationnelle de 43,2 millions après des bénéfices de 60,3 et 66,1 millions un an plus tôt. Les marchés attendaient des déficits de 3 et 4 millions respectivement.

Ces mauvais résultats s'expliquent, entre autres, par une charge de restructuration de 20,5 millions de dollars, précise Logitech qui s'attend à toucher le fond au niveau opérationnel au premier trimestre du nouvel exercice 09/10 qui a débuté en avril.

Le bénéfice brut a été divisé par plus de deux à 102,1 millions, pour une marge en chute à 25%, contre 35,6% à la même période de l'exercice précédent.

Le chiffre d'affaires a fondu de près d'un tiers à 407,9 millions, au lieu des 488 millions prévus, les ventes au détail ayant baissé de 36% dans la région EMEA, de 33% aux Amériques et de 14% en Asie. Les ventes OEM ont reculé dans les mêmes proportions.

Reduction Des Stocks

"La cause première du recul des ventes au T4 était le ralentissement économique", indique le directeur Gerald Quindlen dans le communiqué de résultats, mettant également en cause le dollar fort.

Le groupe donnera désormais des prévisions trimestre par trimestre et anticipe pour ses trois premiers mois des ventes entre 300 et 320 millions de dollars, une marge brute entre 24 et 26% ainsi qu'une perte opérationnelle entre 40 et 50 millions.

"En l'absence d'un catalyseur, tels que de nouveaux produits, les investisseurs doivent se reposer sur l'amélioration promise pour le second semestre", estiment les analystes de la banque Wegelin.

"Logitech a réussi à réduire ses stocks de plus de 100 millions de dollars", relève de son côté Roger Steiner chez Kepler Capital Markets, saluant aussi les liquidités fortes de 494 millions.

Quindlen a indiqué à Reuters que le groupe était toujours capable de faire des acquisitions d'un point de vue financier. Il ne voit pas la nécessité de supprimer d'autres postes, au-delà du programme de restructuration lancé en début d'année qui prévoit d'amputer les effectifs de 15% ou de 500 personnes.

Pour l'exercice complet, le bénéfice net a aussi été divisé par deux à 107,0 millions de dollars, contre des attentes de 139 millions.

L'Ebit s'est contracté à 110 millions, au lieu des 149 millions anticipés, et le chiffre d'affaires s'est allégé à 2,21 milliards, légèrement inférieur aux 2,29 milliards du consensus.

Le résultat brut est tombé à 691,2 millions pour une marge détériorée à 31,3 % au lieu de 35,8%.

Silke Koltrowitz, édition Pascal Schmuck

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below