October 23, 2008 / 5:33 AM / 9 years ago

Fiat - Résultat trimestriel soutenu par la branche agricole

4 MINUTES DE LECTURE

CHICAGO, 23 octobre (Reuters) - Fiat FIA.MI a fait état mercredi soir d'un résultat trimestriel meilleur que prévu, grâce à l'automobile et à la bonne tenue de la demande pour les équipements agricoles de sa filiale CNH Global CNH.N.

Pour l'ensemble de 2008, le groupe italien s'attend toujours à réaliser un bénéfice d'exploitation hors coûts de restructuration situé dans le bas de la fourchette de 3,4 à 3,6 milliards d'euros précédemment fournie.

Le bénéfice d'exploitation hors certains éléments exceptionnels a augmenté de près de 8% pour atteindre 802 millions d'euros au troisième trimestre, ce qui est supérieur aux attentes du marché.

Le chiffre d'affaires a augmenté de 3,2% à 14,3 milliards d'euros.

En ce qui concerne la branche automobile (Fiat, Lancia et Alfa Romeo, mais pas Ferrari et Maserati), le bénéfice d'exploitation est lui ausi supérieur aux attentes. Il est en hausse de 3% à 190 millions d'euros.

Le chiffre d'affaires de la branche camions Iveco a reculé de 6,2% au cours du trimestre à 2,4 milliards d'euros en raison d'une baisse des ventes en Europe. Le bénéfice d'exploitation a reculé de neuf millions d'euros à 181 millions d'euros.

CNH Global a fait état d'un bénéfice plus que doublé à 252 millions de dollars (1,06 dollar par action) au troisième trimestre et relevé ses perspectives pour l'ensemble de l'exercice. Le prix élevé des matières premières a incité les exploitants agricoles à acheter de nouveaux équipements.

Les analystes attendaient un bénéfice par action de 79 cents hors éléments exceptionnels.

Fiat a publié ces résultats de Racine, dans le Wisconsin au lieu de Turin, parce que son conseil d'administration s'est réuni dans cette ville américaine pour arrêter les comptes du trimestre.

Fiat estime que la situation sur les marchés financiers est temporaire et n'est pas de nature à modifier les objectifs que s'est fixé le groupe dans le cadre de son redressement.

Un certain nombre de scénarios ont toutefois été ébauchés pour le cas où la crise s'installerait durablement. Le groupe prévoit de faire le point chaque trimestre sur sa performance attendue pour 2009.

Dans le cadre du scénario le plus noir pour l'année prochaine, Fiat estime que la demande mondiale pour ses produits pourrait chuter de 10% à 20%. Dans un tel cas, le bénéfice d'exploitation hors frais de restructuration pourrait tomber dans une fourchette comprise entre 1,5 et 2,3 milliards d'euros, soit nettement sous l'objectif actuel compris entre 4,3 et 4,5 milliards d'euros.

Le bénéfice net pourrait s'établir entre 400 millions et 1,2 milliard d'euros, contre un objectif de 2,9 à 3,1 milliards d'euros. /DRO

James Kelleher, version française Danielle Rouquié

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below