September 23, 2009 / 7:20 AM / in 8 years

LEAD 1 Poweo réduit sa perte nette au S1, souhaite se recentrer

3 MINUTES DE LECTURE

* Montée du risque client

* La perte opérationnelle sera supérieure au S2 qu'au S1

* L'objectif de base de clientèle pourrait être retardé

(actualisé avec détails)

PARIS, 23 septembre (Reuters) - Poweo ALPWO.PA, qui a annoncé mercredi une perte nette part du groupe de 12,8 millions d'euros au premier semestre 2009, contre 18,8 millions un an plus tôt, entend se recentrer sur ses activités les plus attractives et optimiser son organisation.

Le fournisseur alternatif de gaz et d'électricité majoritairement contrôlé depuis juin par l'autrichien Verbund (VERB.VI) a accusé une perte opérationnelle de 9,3 millions d'euros, contre 21 millions un an plus tôt et a précisé que sa perte serait plus importante au second semestre qu'au premier.

"La nouvelle équipe dirigeante mise en place cet été élabore actuellement un plan d'action qui sera finalisé et mis en oeuvre dans les prochains mois", indique le groupe dans un communiqué.

Poweo entend conserver son modèle d'opérateur intégré mais veut se recentrer sur ses activités les plus "attractives" et dit pouvoir optimiser son organisation.

"Il ne faut pas s'attendre à une transformation radicale du modèle", a précisé à Reuters le porte-parole du groupe, ajoutant que les évolutions réglementaires à venir allaient opérer des changements "extrêmement structurants" dans le secteur.

Poweo, qui avait déjà fait état d'un chiffre d'affaires semestriel en hausse de 7% grâce à un bond de ses ventes de gaz, a précisé que l'extension de sa base de clients s'était accompagnée d'une montée "significative" du risque client, qui a conduit à des dépréciations de créances douteuses et des pertes sur créances irrecouvrables d'un montant de 5,4 millions d'euros.

Il précise que son objectif d'atteindre une base de clientèle de 450.000 à 500.000 clients à la fin 2009 pourrait "être retardé si le taux de résiliation ne baissait pas à court terme".

Poweo ajoute avoir dégagé un flux net de trésorerie de 52,0 millions d'euros.

Le titre a ouvert en repli de 0,6% à 22,50 euros à la Bourse de Paris mercredi, signant une hausse de 130% depuis le début de l'année, pour une capitalisation boursière de 370 millions d'euros.

Pascale Denis, édité par Dominique Rodriguez et Matthieu Protard

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below