24 février 2009 / 00:04 / dans 9 ans

La banque JPMorgan réduit fortement le dividende, l'action monte

* Dividende ramené de 38 à 5 cents

* L‘action monte en après-Bourse après un premier trimestre annoncé comme solidement rentable.

NEW YORK, 23 février (Reuters) - La deuxième banque américaine, JP Morgan Chase (JPM.N), a pris le marché par surprise lundi soir, en annonçant une réduction drastique de 87% son dividende.

La banque, considérée comme l‘une des plus saines du secteur financier aux Etats-Unis a précisé qu‘elle avait été tout à fait rentable au cours du premier trimestre 2009 et que ses perspectives pour ces trois mois étaient globalement conformes aux attentes du marché.

En après-Bourse, la valeur gagnait 5,5% ou 1,08 dollar à 20,59 dollars, après avoir reculé de 39 cents (-2%) à 19,51 dollars en séance.

JPMorgan précise que l‘abaissement de son dividende à cinq cents par trimestre, au lieu de 38 cents, lui permettra d’économiser cinq milliards de dollars par an.

La banque espère qu‘un coupon plus bas l‘aidera à rembourser plus rapidement les 25 milliards de dollars de capitaux obtenus en octobre dans le cadre du plan Paulson, le Tarp (Troubled Asset Relief Program).

“A époque exceptionnelle, mesures exceptionnelles”, a déclaré le directeur général de JPMorgan, Jamie Dimon, lors d‘une téléconférence.

Il a précisé que personne n‘avait demandé à la banque de réduirr la rémunération des actionnaires, mais qu‘il en avait été décidé ainsi dans un principe de prudence. Il a évoqué la perspective d‘un environnement “très tendu” pendant deux années de récession au cours desquelles le taux de chômage pourrait atteindre 10% aux Etats-Unis et le prix des maisons chuter de 40% par rapport aux niveaux les plus élevés.

JPMorgan dit espérer renouer avec un dividende “plus normalisé” une fois la conjoncture économique stabilisée.

La banque s‘attend à afficher au premier trimestre environ deux milliards de dollars de coûts liés au crédit et à des dépréciations dans sa branche banque d‘affaires, et à déprécier environ 400 millions de dollars dans la banque privée.

Les analystes anticipent en moyenne un bénéfice par action de 35 cents pour le premier trimestre pour un chiffre d‘affaires de 21,96 milliards de dollars selon Reuters Estimates.

Depuis novembre, les deux principales concurrentes de JPMorgan, Bank of America Corp (BAC.N) et Citigroup (C.N), ont ramené leur dividende trimestriel à un cent par action.

Chacune a obtenu $45 milliards du Tarp depuis octobre et, à la différence de JPMorgan, ont aussi obtenu un sauvetage public qui a permis de plafonner leurs pertes sur plusieurs milliards de dollars d‘actifs douteux.

Jonathan Stempel, version française Danielle Rouquié

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below