LEAD 2 PPR-Fort ralentissement de la croissance organique au T3

jeudi 23 octobre 2008 19h47
 

par Pascale Denis

PARIS, 23 octobre (Reuters) - Touché par le ralentissement de la conjoncture économique et de la consommation, PPR (PRTP.PA: Cotation) a vu sa croissance organique fortement reculer au troisième trimestre, ses activités dans le luxe n'étant pas épargnées par l'aggravation de la crise financière.

Les ventes du groupe de distribution et de luxe sont ressorties à 4.941 millions d'euros (+1,7%), en ligne avec la moyenne des prévisions des analystes interrogés par Reuters qui tablaient sur 4.931 millions d'euros.

La croissance organique a ralenti à 1,8%, après 5,1% au deuxième trimestre, 4% au premier et 6,8% un an plus tôt.

Le groupe a cependant confirmé sa prévision de réaliser une "nouvelle année de croissance et d'amélioration de ses performances financières en 2008", grâce aux programmes d'amélioration de sa rentabilité lancés au premier semestre dans l'ensemble de ses filiales, notamment La Redoute [ID:nLL278319].

"Nous tenons compte, dans nos budgets, de la dégradation macroéconomique (...) C'est la raison pour laquelle nous nous focalisons sur les contrôles des coûts et l'amélioration de l'efficacité, y compris dans le luxe", a indiqué le directeur financier du groupe, Jean-François Palus, lors d'une conférence téléphonique.

Il a également indiqué que la situation financière du groupe était solide, qu'aucun refinancement n'était dû avant la fin 2008 et que les échéances de financement 2009 étaient largement couvertes par les lignes de crédits, non tirées et confirmées, totalisant 4,4 milliards d'euros au 30 juin.

Les financements de PPR arrivant à échéance en juin prochain totalisent 3,1 milliards d'euros.

  Suite...