22 octobre 2009 / 21:58 / dans 8 ans

LEAD 1 American Express dépasse les attentes grâce aux économies

* BPA ajusté T3 de 44 cents (consensus: 38 cents)

* Baisse de 16% du CA, de 17% des dépenses

* L‘action gagnait 1,1% dans les transactions hors séance

NEW YORK, 22 octobre (Reuters) - American Express (AXP.N) a publié jeudi un bénéfice trimestriel en baisse mais supérieur aux attentes grâce à la réduction de ses coûts, à une baisse réduite des dépenses de consommation et à la diminution des pertes de crédit.

Le premier émetteur de cartes de crédit des Etats-Unis par les transactions a réalisé sur le trimestre juillet-septembre un bénéfice net de 640 millions de dollars, soit 53 cents par action, contre 815 millions (70 cents/action) un an auparavant.

Les résultats trimestriels intègrent un produit exceptionnel de 180 millions de dollars liée à la comptabilisation de l‘investissement dans des filiales à l’étranger.

En excluant cet élément, American Express affiche un bénéfice des activités poursuivies de 44 cents par action. Sur cette base, les analystes financiers anticipaient en moyenne un bénéfice par action de 38 cents selon Thomson Reuters I/B/E/S.

Le chiffre d‘affaires total a reculé de 16% à 6,0 milliards de dollars mais les dépenses consolidées ont diminué davantage, de 17%, à 3,9 milliards de dollars, grâce à la réduction des effectifs, des dépenses de marketing et des coûts de fidélisation.

Les dépenses par cartes ont diminué de 11% aux Etats-Unis au troisième trimestre par rapport à la période correspondante de l‘an dernier. Mais ce chiffre marque une amélioration après la chute de 16% sur un an enregistrée au deuxième trimestre.

LA QUALITE DU CREDIT S‘AMELIORE

“Les facturations globales se sont stabilisées ces derniers mois et nous avons observé des signes indiquant un début de reprise des dépenses de porteurs de cartes d‘entreprise”, a déclaré le P-DG du groupe, Kenneth Chenault, dans un communiqué.

Son directeur financier a par la suite précisé que la baisse des volumes avait ralenti chaque mois au troisième trimestre et que ce ralentissement se poursuivait en octobre.

Dans l‘activité de cartes aux Etats-Unis, les charges pour créances douteuses sont tombées à 8,9% contre 10,0% au deuxième trimestre mais elles restent en hausse par rapport à l‘an dernier.

“Au début de l‘année, l’économie semblait en chute libre (...) Aujourd‘hui, même s‘il reste des raisons d’être prudents en raison du niveau élevé du chômage, nous constatons une amélioration généralisée de la qualité du crédit”, a ajouté Ken Chenault.

Les provisions pour pertes ont diminué de 13% au troisième trimestre à 1,2 milliard.

Les analystes estiment qu‘American Express, plus dépendant que ses concurrents de la clientèle d‘entreprises et de particuliers aisés ou fortunés, se remet plus rapidement de la crise financière.

L‘action American Express gagnait 1,1% à 36,83 dollars dans les transactions hors séance après la publication des résultats. Elle avait fini en hausse de 3,82% à 36,44 dollars sur le New York Stock Exchange.

Le titre a gagné plus de 90% depuis le début de l‘année, la meilleure performance des 30 valeurs de l‘indice Dow Jones .DJI.

Juan Lagorio, version française Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below