LEAD 1 Bristol - T3 mieux que prévu avec réduction de coûts

jeudi 22 octobre 2009 15h29
 

* BPA hors exceptionnels de $0,52 contre consensus de $0,51 * Relève la bas de sa fourchette de prévision pour le BPA 2009 * Le titre recule de 0,6% en avant-Bourse

NEW YORK, 22 octobre (Reuters) - Bristol-Myers Squibb (BMY.N: Cotation) a fait état jeudi d'un bénéfice légèrement au-dessus des attentes des analystes au titre du troisième trimestre, grâce à un meilleur contrôle de ses coûts, et a relevé le bas de sa fourchette de prévisions de résultat pour l'ensemble de l'année.

Le groupe pharmaceutique a affiché un résultat net de 966 millions de dollars (645 millions d'euros), ou 48 cents par action pour le trimestre contre un bénéfice de 2,58 milliards (1,28 dollar par titre) il y a un an mais qui incluait un gain important lié à la vente de Convatec, une activité spécialisée dans les cicatrisations.

Le profit issu des opérations poursuivies a bondi de 64%. Hors exceptionnels, le bénéfice enregistré par Bristol est de 52 cents par action, tandis que les analystes tablaient en moyenne sur 51 cents par titre, selon une enquête menée par Thomson Reuters I/B/E/S.

Le chiffre d'affaires a de son côté crû de 4%, à 5,49 milliards de dollars, légèrement inférieur aux 5,52 milliards anticipés par les analystes.

Les ventes de Plavix, produit phare de Bristol vendu en partenariat avec Sanofi-Aventis (SASY.PA: Cotation) et qui devra faire face à la concurrence des génériques en 2012, ont progressé de 8%, à 1,55 milliard de dollars, contre 1,54 milliard attendu par les observateurs. Celles du médicament de lutte contre la schizophrénie Abilify ont progressé de 16%, à 653 millions de dollars, au-dessus des 610 millions envisagés par les analystes.

Bristol, qui a supprimé des emplois pour améliorer son efficacité, a vu ses dépenses consacrées au marketing, à la vente et à l'administration baisser de 8%, pour tomber à 1,1 milliard de dollars. Les coûts de vente et les frais généraux et administratifs ont représenté 26,4% des ventes contre 29,2% il y a un an.

La société table désormais sur un bénéfice annuel hors exceptionnels compris entre deux et 2,05 dollars par action, après avoir relevé le bas de sa fourchette de prévision qui était à 1,95 dollar précédemment. Cette nouvelle prévision tient compte d'un effet défavorable de deux ou trois cents par action lié à l'acquisition de la société biotechnologique Medarex. Les analystes anticipent de leur côté un bénéfice par action de 2,02 dollars.

En séance d'avant-Bourse, le titre Bristol reculait de 0,6%, à 22,55 dollars à New York.

(Lewis Krauskopf, version française Alexandre Boksenbaum-Granier)