23 avril 2009 / 04:59 / il y a 8 ans

LEAD3 Essilor-Décroissance organique 1% au T1, "zéro plus" au T2

* Faiblesse de l‘Europe au T1

* Croissance organique du T2 vue à “zéro plus”

* Confirmation d‘une stabilité de la marge de contribution en 2009, hors effet de l‘acquisition Satisloh

Par Noëlle Mennella

PARIS, 23 avril (Reuters) - Essilor International (ESSI.PA) a annoncé jeudi une hausse de 10,3% de son chiffre d‘affaires, correspondant à une décroissance organique de 1% au cours d‘un premier trimestre marqué par la faiblesse de la zone Europe.

Lors d‘une conférence téléphonique, Philippe Alfroid, directeur général délégué, a annoncé qu‘Essilor tablait sur une croissance organique de son chiffre d‘affaires de “zéro plus” au deuxième trimestre 2009 expliquant que cette prévision résultait notamment d‘une base de comparable plus favorable.

“Pour l‘instant le business tient bien. C‘est donc raisonnable de prévoir un zéro plus mais l‘exercice de prévision est assez périlleux”, a-t-il ajouté.

Il confirmé que le groupe comptait maintenir en 2009 une marge de contribution en pourcentage du chiffre d‘affaires “du même ordre” que celle de 2008 hors effet de Satisloh, le numéro un mondial de l’équipement des laboratoires de prescription, acquis l‘an dernier.

En 2008, cette marge a été de 18,2% à laquelle il faut retirer 0,50 de base pour tenir compte de l‘opération Satisloh, a précisé Philippe Alfroid.

Le chiffre d‘affaires d‘Essilor s‘est établi à 840,4 millions d‘euros sur les trois premiers mois de 2009 où l‘effet de périmètre a été positif de 6,4% et l‘effet de change positif de 4,9%, a indiqué le n°1 mondial de l‘optique ophtalmique dans un communiqué.

L‘action du groupe progressait de 2,18% à 30,7 euros vers 10h00 quand le CAC 40 baissait de 0,7%. Elle a perdu près de 6% depuis le début de l‘année.

Chez Natixis, Tamare Evren observe que les ventes du premier trimestre, en-dessous du consensus des analystes, sont décevantes en Europe (45% du CA total).

Cette zone a vu son chiffre d‘affaires diminuer de 4,5% à 330,8 millions pénalisée par la contraction des ventes de la division instruments et par les conditions économiques très difficiles au Royaume-Uni, en Espagne, en Italie et dans certains pays de l‘Est de l‘Europe,

Il ajoute que la France et l‘Allemagne “maintiennent leur niveau d‘activité grâce à la complémentarité de leurs réseaux commerciaux” et que la Russie affiche “une très forte croissance grâce à des gains de parts de marché”.

Aux Etats-Unis (375,9 millions de ventes en hausse de 18,1%) le trimestre a été marqué par la bonne tenue des ventes aux opticiens-optométristes indépendants alimentées par le réseau des laboratoires de prescription mais l‘activité avec certaines chaînes d‘optique a été plus difficile.

Enfin en Asie (81,5 millions de ventes en hausse de 17,8%), les pays émergents ont affiché une forte progression de leur chiffre d‘affaires, notamment l‘Inde.

Noëlle Mennella, édité par Stanislas Dembinski et Cyril Altmeyer

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below