22 juillet 2009 / 14:54 / il y a 8 ans

LEAD 1 Wells Fargo - Forte hausse des créances douteuses au T2

* Hausse des pertes sur créances d'un trimestre sur l'autre

* Forte baisse de l'action

NEW YORK, 22 juillet (Reuters) - Wells Fargo (WFC.N) a publié mercredi des résultats jugés décevants, la forte hausse des défaillances dans l'activité de prêt ayant occulté un résultat record grâce notamment au racaht du groupe Wachovia.

Les actifs qualifié de douteux ou de non performants ont atteint $18,34 milliards contre $12,61 milliards au trimestre précédent. Dans ce poste, on observe en particulier une hausse de 69% liée aux créances commerciales ou aux prêts dans l'immobilier de bureau.

Les créances douteuses nettes ont augmenté de 35% par rapport au premier trimestre, à $4,39 milliards. La banque a ajouté $700 millions à ses réserves crédit, les portant à $23,5 milliards.

"Je pense que les résultats sont décevants", constate Paul Miller, analyste de FBR Capital Markets. "La banque continue à sous-provisionner par rapport à ses créances douteuses nettes".

Beaucoup d'analystes craignent que la banque de San Francisco ne doive lever des fonds propres supplémentaires pour couvrir les pertes liées au crédit immobilier, notamment aux crédits à taux variable hérités de Wachovia.

Le responsable des crédits de Wells Fargo Mike Loughlin a reconnu que la banque anticipait une hausse des pertes sur créances et des actifs douteux en dépit d'une "certaine modération" du rythme de croissance de certains portefeuilles de crédits à la consommation.

La banque a dégagé un bénéfice net applicable aux actionnaires ordinaires en hausse de 47% au deuxième trimestre, à $2,58 milliards de dollars, soit 57 cents par action, contre $1,75 milliard (53 cents) un an auparavant.

Avant versement de dividendes, le bénéfice est en hausse de 81% à $3,17 milliards. Le produit net bancaire (PNB) a quasiment doublé à $22,51 milliards, 39% du total revenant à Wachovia.

PAS AUTORISEE A REMBOURSER

Le résultat trimestriel prend en compte une charge de huit cents par action liée au fonds de garantie des dépôts bancaires (FDIC) et une autre de trois cents afférente à des charges de fusion et de restructuration.

Les autorités n'ont pas autorisé Wells Fargo à rembourser intégralement ses aides fédérales même si la banque assure avoir bâti une dotation en capital de $13,7 milliards, requise après les tests de résistance organisés par la Réserve fédérale.

La banque précise que ses réserves doivent lui permettre de couvrir 12 mois de pertes sur les crédits à la consommation et 24 mois de pertes sur les prêts aux entreprises et les prêts à l'immobilier de bureaux. Wells Fargo a constitué une provision de $37,2 milliards sur les créances les plus risquées de Wachovia, au moment où elle a racheté cette banque.

Wells Fargo a réalisé pour $129 milliards de prêts durant le trimestre, en hausse de 28% par rapport au premier trimestre, et a constitué pour $194 milliards de dossiers de prêts immobiliers. Les dossiers immobiliers en attente de décision représentait un encours de $90 milliards à la fin juin.

L'action perd 5,72% à 23,90 dollars en matinée. Jusqu'à hier, elle avait perdu 14% depuis le début de l'année, alors que l'indice bancaire KBW .BKX cédait 19% dans le même temps.

Jonathan Stempel, version française Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below