CONSENSUS Saint-Gobain-Net attendu en chute de près de 80% au S1

mercredi 22 juillet 2009 17h14
 

 PARIS, 22 juillet (Reuters) - Saint-Gobain (SGOB.PA: Cotation).
 Prévisions de résultats du premier semestre 2009
 Date et heure de publication: jeudi 23/07 après-Bourse.
 
 Nombre d'analystes interrogés dans le consensus Reuters
Estimates, arrêté au 21 juillet: 11 pour le chiffre d'affaires,
10 pour le résultat d'exploitation, 6 pour le résultat net
courant et 7 pour le résultat net part du groupe.
 
 (en millions d'euros)
               Net courant*   Net PDG    REX        CA
 Moyenne       200,6          222          977      19.067
 Médiane       183            191,5      1.011      19.082
 Maximum       301            419        1.290      19.987
 Minimum       156            143          507      18.323
 ------------------------------------------------------------
 S1 2008       1.101          1.076      2.005      22.141
 Variation
 (moyenne)     -81,7%         -79,4%     -51,3%     -13,9%
 * Net courant = hors plus-values de cessions, dépréciations
d'actifs et provision pour amendes de la Commission Européenne
dans le vitrage.
 A noter que le deuxième trimestre a compté cette année en
Europe et aux États-Unis deux jours ouvrables de moins que la
période identique de 2008.
 ACTIVITÉ: numéro un mondial de la production,
transformation et distribution de matériaux de construction.
 RAPPEL DES OBJECTIFS DE LA SOCIÉTÉ:
 -Confronté à une chute de la demande dans la construction
et sur les marchés industriels, notamment en matière de vitrage
automobile, Saint-Gobain a déclaré à plusieurs reprises
s'attendre à un premier semestre particulièrement difficile.
- Début juin, il disait ne pas voir à ce stade de signe
tangible que l'activité ait touché un point bas. Un mois plus
tard, il a laissé entendre que les marchés émergents devraient
rebondir prochainement.
- Saint-Gobain donne la priorité à la solidité financière.
Il a lancé au début de l'année une augmentation de capital de
1,5 milliard d'euros, gelé les acquisitions et décidé de réduire
de 500 millions d'euros ses investissements industriels en 2009
 
 CE QUE LE MARCHE ATTEND:
 - Un point sur les perspectives d'activité du groupe au
second semestre, qui devrait être meilleur, aux yeux de
plusieurs analystes, que le premier.
 - Des informations sur les tendances en matière de prix dans
le contexte actuel de chute des volumes.
 - Un point sur les mesures de restructuration et leur impact
sur les marges opérationnelles. Le groupe a porté de 600 à 700
millions d'euros son objectif de réductions de coûts, précisant
début juin que ce montant constituait "un minimum".
 - Un point sur la solidité financière. Saint-Gobain a
annoncé mi-juin avoir refinancé toutes ses échéances 2009-2010.
 
 (Gilles Guillaume, édité par Matthieu Protard)