22 juillet 2009 / 16:11 / il y a 8 ans

LEAD 2 Unibail-Rodamco publie un BPA en hausse, ANR en net recul

* Résultat net récurrent/action S1 E4,68 (consensus E4,61).

* Actif Net Réévalué/action 131,70 euros (consensus E140).

* Objectif de croissance de 7% ou plus du BPA 2009.

* Ventes S1 dans ses centres commerciaux en recul de 2,2%.

(Actualisé avec détails et déclarations du président du directoire)

par Juliette Rouillon

PARIS, 22 juillet (Reuters) - La société foncière franco-néerlandaise Unibail-Rodamco UNBP.PA a publié mercredi un résultat net récurrent en hausse de 7,8% au premier semestre, tout en abaissant son actif net réévalué, dans un contexte de baisse de l'immobilier et de ralentissement de la consommation.

Le leader des centres commerciaux en Europe a confirmé son objectif de progression d'au moins 7% de son bénéfice net récurrent 2009, un chiffre en retrait par rapport à son objectif à moyen terme de hausse de 10% par an annoncé avant la crise.

Le président du directoire, Guillaume Poitrinal, a déclaré lors d'une conférence de presse téléphonique que le groupe était "prêt à faire face à une correction sévère" de ses marchés, tout en se déclarant incapable de dire quand la reprise aurait lieu.

"La crise est certainement là. Mais (...) nous pouvons certainement survivre à cette crise et même devenir plus fort", a-t-il déclaré, précisant que la demande avait bien résisté dans ses centres commerciaux, ne reculant que de 2,2% au premier semestre par rapport à la même période de 2008, alors que l'indice de consommation en France avait baissé de 3,9% de janvier à mai.

"Nous sommes plutôt confiant dans notre modèle et dans la résistance de nos centres commerciaux", a déclaré le président du directoire du spécialiste des très grands centres, tels que le Forum des Halles à Paris ou Les Quatre Temps à La Défense.

Sur le marché immobilier, "les vendeurs d'actifs n'ont toujours par la capacité financière", a-t-il poursuivi. "Combien de temps cela va-t-il durer, je n'en ai vraiment aucune idée."

RATIO DETTE/ACTIFS A 33%

Unibail-Rodamco a publié un résultat net récurrent globalement en ligne avec les attentes, de 4,68 euros par action pour le premier semestre, en hausse de 7,8%. Le consensus Reuters auprès de quatre analystes donnait à E4,61 par action.

Le résultat net récurrent total est ressorti en croissance de 7,6% à 426 millions d'euros, contre 422,2 millions attendus.

Son actif net réévalué de liquidation, totalement dilué, est ressorti au 30 juin à 131,70 euros par action, en baisse de 23,4% par rapport à sa valeur de 172 euros un an plus tôt et de 12,9% par rapport aux 151,20 euros estimés fin 2008. Les analystes attendaient un ANR de 140 euros.

Le groupe a également annoncé un ratio dette/valeurs des actifs (loan-to-value) de 33% fin juin 2009, contre 30% fin 2008, un niveau qui reste confortable malgré la baisse des valeurs immobilières.

Les loyers nets ont augmenté de 5,9% à périmètre constant, à 634 millions d'euros, dont 469 millions pour les commerces (+4,5%), 111 millions pour les bureaux (+10,1%) et 54 millions pour les centres de congrès et expositions (+9,8%).

Le groupe a également annoncé qu'il n'avait presque pas abandonné de projets mais qu'une partie d'entre eux, soit 4,1 milliards d'euros sur un pipeline total de 5,8 milliards, était à l'étude, alors que 1,7 milliard étaient vraiment engagés.

"Le nombre de projet effectivement abandonnés est presque insignifiant", a déclaré Guillaume Poitrinal à la presse.

En revanche, le groupe reste prudent en termes d'acquisitions.

"Nous regardons un certain nombre de choses (...) et nous avons les moyens de réaliser ces opérations. Mais nous n'acheterons pas n'importe quoi", a ajouté le président du directoire.

Le patrimoine du groupe s'élevait à 22,8 milliards d'euros au 30 juin, contre 24,6 milliards au 31 décembre 2008. Fin 2008, les murs de commerces représentaient 74% de son portefeuille, les bureaux 18% et les centres de congrès et exposition 8%. Un total de 39% des actifs d'Unibail sont situés hors de France, grâce notamment aux actifs de Rodamco, la foncière néerlandaise acquise en 2007.

La seule valeur foncière a figurer dans l'indice CAC 40 .FCHI a terminé en baisse de 0,74% mercredi à 113,5 euros avant la publication de ces chiffres, après avoir reculé de 28% en 2008 et repris 7,37% depuis le début de l'année.

La décote du titre par rapport à son ANR est passée de plus de 37% fin 2008 à environ 18% sous l'effet conjugué du petit rebond des cours et de la baisse de la valorisation des actifs.

Juliette Rouillon, édité par Gilles Guillaume

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below