22 avril 2009 / 16:29 / il y a 8 ans

LEAD 2 Casino confiant malgré la baisse de 3,3% du CA au T1

* C.A. consolidé en baisse de 3,3% au T1

* Le périmètre, les changes et l'essence pèsent au T1

* Confiance dans la capacité à améliorer la compétitivité des enseignes

* Objectif de ratio d'endettement confirmé

PARIS, 22 avril (Reuters) - Casino (CASP.PA) a annoncé mercredi une baisse de 3,3% de son chiffre d'affaires consolidé au premier trimestre 2009 à cause des impacts négatifs de périmètre et de changes ainsi que de la baisse du prix de l'essence.

En revanche, les bonnes performances des enseignes de proximité et des activités à l'international ont soutenu le distributeur qui affirme "être en ligne avec son plan de marche" et se dit "confiant dans sa capacité à améliorer la compétitivité de chacune de ses enseignes".

A taux de change et périmètre constants, les ventes trimestrielles du cinquième distributeur français ont baissé de 1,4% à 6.624,1 millions alors que les attentes, selon Reuters Estimates, se situaient à 6.431,4 millions.

A fin mars, Casino dit être "en ligne avec son plan de marche, grâce notamment à l'amélioration du mix, tant en alimentaire qu'en non alimentaire et à la mise en oeuvre rapide des plans de réduction de coûts".

L'entreprise stéphanoise, qui possède entre autres les enseignes Franprix et Leader Price, se déclare "confiant dans sa capacité à améliorer la compétitivité de chacune de ses enseignes".

Elle observe que sa flexibilité financière "sera significativement renforcée" par l'amélioration de la génération de free cash flow et la mise en oeuvre d'un programme de cessions d'actifs d'environ un milliard d'euros d'ici fin 2010.

Dans ce contexte, Casino répète son objectif d'améliorer son ratio d'endettement DFN/Ebitda à fin 2009 et d'atteindre un ratio inférieur à 2,2 à fin 2010.

Lors d'une conférence avec des analystes financiers, Antoine Giscard d'Estaing, le directeur financier de Casino, a affirmé que les tendances sous-jacentes des quelques dernières semaines montraient une amélioration dans la plupart des enseignes.

PAS DE DEFLATION EN VUE

Il a par ailleurs déclaré s'attendre à une inflation de 0 à 1% des prix des produits alimentaires en ajoutant qu'il n'attendait pas de déflation.

En France, les ventes ont baissé de 2,8% en rythme organique hors essence du premier trimestre, incluant un effet calendaire négatif d'environ 1,4%.

Franprix y a enregistré une croissance à magasins comparables de 0,4%, tandis que Leader Price a vu ses ventes à données comparables se contracter de 6,5%. En matière d'expansion, les deux enseignes sont en ligne avec leurs objectifs avec l'ouverture de 11 magasins Franprix et de 10 magasins Leader Price sur la période, souligne le n°5 français du secteur, souligne Casino.

Les hypermarchés du groupe ont accusé une chute de leurs ventes de 8,6% à magasins comparables hors essence avec un recul de 11,7% dans le non alimentaire et de 7,4% dans l'alimentaire.

Mais le groupe pense que "la mise en oeuvre rapide des plans de réduction de coûts et les gains liés à l'optimisation des conditions d'achat" lui permettent d'être confiant dans sa capacité des hypermarchés à renforcer leur compétitivité tarifaire et à être en ligne avec leurs objectifs.

Parmi ses autres formats, Casino fait état d'une baisse des ventes à magasins comparables de 3,7% hors essence dans ses supermarchés, de 1,9% chez Monoprix et de 2,8% dans ses supérettes.

Parmi les autres activités, Cdiscount se distingue avec un bond de ses ventes de 18,5%.

Au total, les ventes des autres activités (Cdiscount, Mercialys, Casino Cafeteria, Banque Casino) se sont améliorées de 10,9% en organique au premier trimestre.

L'International a affiché une croissance organique de 4,5% hors essence, intégrant un effet calendaire estimé à -1,7%. L'Amérique du Sud enregistre ainsi une croissance organique 5,6%, portée par le Brésil.

En Asie, la croissance organique ressort à 7,5%, bénéficiant de la politique d'expansion soutenue de la Thaïlande et de la poursuite d'une très forte croissance à magasins comparables au Vietnam.

L'action Casino a clôturé mercredi à 45,6 euros (+1,48%). Le titre a perdu 16% depuis le début de l'année après les 27,5% lâchés en 2008.

Noëlle Mennella, édité par Cyril Altmeyer

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below