Minerais - BHP dresse un panorama mitigé de la demande mondiale

mercredi 22 juillet 2009 10h22
 

SYDNEY, 22 juillet (Reuters) - La phase de restockage de matières premières en Chine est peut-être terminée mais cela coïncide avec une reconstitution des réserves dans d'autres pays, ce qui donne en définitive une image mitigée de la demande mondiale, constate BHP Billiton (BHP.AX: Cotation)(BLT.L: Cotation).

"Les niveaux d'investissement sur la plupart des matières premières sont relativement faibles et il est donc difficile de savoir ce qu'est la part du restockage et celle d'une demande réelle", dit Rob Craigie, analyste de FW Holst & Co.

De fait, BHP Billiton souligne que la tendance de fond de la demande est masquée par ces mouvements de déstockage-restockage même si des signes d'activité sont décelables en Amérique du Nord, au Japon et en Europe.

Le premier groupe minier mondial a par ailleurs annoncé mercredi une baisse de 10% de la production de minerai de fer à 27,048 millions de tonnes au quatrième trimestre de son exercice clos fin juin, par rapport à la période comparable un an auparavant.

Ce tassement de la production s'explique par des problèmes miniers et par des inondations en Australie.

Son concurrent Rio Tinto (RIO.AX: Cotation)(RIO.L: Cotation) avait annoncé la semaine dernière une hausse de 8% de sa production de minerai de fer au deuxième trimestre. [ID:nLF208574]

"Compte tenu de ses problèmes de sécurité, BHP devait de toute façon annoncer des chiffres en baisse, donc ce n'était pas complètement inattendu", observe James Wilson, analyste minier de DJ Carmichael & Co.

"Mais le minerai de fer est moins important pour BHP... qui peut se rattraper sur d'autres matières premières, à la différence de Rio", ajoute-t-il.

(James Regan, version française Wilfrid Exbrayat)