22 juin 2009 / 08:28 / dans 8 ans

CORR Siemens table sur E15 mds de commandes liées à la relance

Au 4e paragraphe, bien lire “25 milliards d‘euros d‘ici 2011” au lieu de “25 milliards d‘euros d‘ici 2010”.

* E6 mds de nouvelles commandes attendues liées aux technologies “vertes”

* Hausse annuelle de 10% des ventes dans ces activités attendue pour les prochaines années

* Ralentissement de l‘activité toujours prévu aux T3 et T4 de l‘exercice

MUNICH, 22 juin (Reuters) - Le conglomérat industriel allemand Siemens (SIEGn.DE) a déclaré lundi s‘attendre à remporter environ 15 milliards d‘euros de nouvelles commandes liées aux différents programmes de relance économique à travers le monde, au cours de ses trois prochains exercices.

Sur ce total, six milliards d‘euros concerneraient des contrats liés à des technologies vertes, accroissant ainsi “considérablement” à l‘avenir les revenus des activités du groupe liées à l‘environnement.

Le directeur financier de Siemens a dit tabler sur une hausse annuelle de 10% de ces activités dans les prochaines années, précisant toutefois que le chiffre d‘affaires et les nouvelles commandes de l‘ensemble du groupe ne progresseraient pas au même rythme.

Siemens a redit vouloir porter son chiffre d‘affaires dans les technologies liées à l‘environnement à 25 milliards d‘euros d‘ici 2011, contre environ 19 milliards lors de l‘exercice clos en septembre 2008.

“Avec leurs programmes (de relance), les gouvernements dans le monde entier envoient le bon signal”, a estimé de son côté lundi le président du directoire de Siemens, Peter Löscher, précisant que le groupe ne devrait sentir l‘impact de ces plans que lors de son prochain exercice, qui débutera le 1er octobre prochain.

“Face à la pire crise économique mondiale depuis des décennies, ces mesures gouvernementales limitent au moins en partie, dans certains cas, le déclin marqué de la demande du secteur privé. Elles devraient aussi avoir un effet stabilisateur sur notre activité”, a-t-il expliqué, ajoutant que la tendance baissière de l‘activité semblait marquer le pas.

700 MILLIARDS POUR LES INFRASTRUCTURES

Siemens a précisé que sa prévision s‘appuyait sur une première analyse des plus grands programmes de relance.

Selon le groupe, sur 2.000 milliards d‘euros de plans de relance à travers le monde, près de 700 milliards concernent des investissements d‘infrastructures.

Le volume total de ces derniers concernant Siemens ressort à environ 150 milliards d‘euros sur les trois prochains exercices du groupe, ajoute l‘allemand.

“Vu la part de marché moyenne mondiale actuelle du groupe, ces dépenses pourraient générer environ 15 milliards d‘euros de nouvelles commandes pour Siemens, dont près de six milliards devraient être liées à des technologies environnementales”, précise le conglomérat.

Löscher table d‘ici 2012 sur plus de six milliards d‘euros de nouvelles commandes liées au programme de relance américain, deux milliards en relation avec le plan de la Chine et deux milliards avec celui de l‘Allemagne.

Le groupe s‘attend par ailleurs toujours à une nouvelle détérioration de son activité aux troisième et quatrième trimestres de son exercice, respectivement avril-juin et juillet-septembre.

Le titre Siemens perdait 1,16% à 50,06 euros vers 8h25 GMT à la Bourse de Francfort, où l‘indice Dax .GDAXI cédait 1,22%.

Jens Hack et Marilyn Gerlach, version française Stanislas Dembinski, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below