LEAD 1 GM cède à Toyota le titre de premier constructeur mondial

mercredi 21 janvier 2009 17h17
 

DETROIT, 21 janvier (Reuters) - General Motors (GM.N: Cotation) a annoncé mercredi une chute de 11% de ses ventes mondiales en 2008, qui permet à Toyota Motor (7203.T: Cotation) de lui ravir le titre de premier constructeur automobile du monde, après 77 ans de règne. Le groupe américain, frappé de plein fouet par la crise du crédit et la chute du marché automobile, a reçu 13,4 milliards de dollars de soutiens financiers de l'Etat fédéral ces dernières semaines.

Il a vendu 8,35 millions de véhicules en 2008, soit environ un million de moins que l'année précédente. De son côté Toyota a annoncé mardi avoir vendu 8,97 millions d'unités sur l'année écoulée, un chiffre en recul de 4%.

Les deux groupes ont tenté de minimiser la signification de ce changement symbolique au palmarès mondial des constructeurs.

"La part de marché ne paie pas toujours les factures", a résumé Don Esmond, vice-président de la filiale américaine du groupe nippon, lors d'une conférence sur le secteur.

Il a ajouté s'attendre à un premier semestre 2009 "très dur" et à une "légère" amélioration au second.

De son côté, Mike DiGiovanni, chargé de l'analyse des ventes chez GM, a reconnu pour sa part que 2009 débutait sur une note peu encourageante aux Etats-Unis, le premier débouché mondial.

Les ventes sur le marché américain pourraient ainsi tomber en janvier sous le seuil de 10 millions d'unités en rythme annualisé, contre 10,3 millions en décembre, a-t-il ajouté, en raison notamment de l'effondrement des ventes aux loueurs de voitures.

Or GM a fixé à 10,5 millions d'unités l'objectif de base du plan de redressement qu'il doit soumettre le mois prochain aux autorités américaines.

  Suite...