21 octobre 2008 / 21:28 / il y a 9 ans

Apple - Bond du bénéfice au T4, prudence dans les objectifs

* BNPA de 1,26 dollar au T4, supérieur au consensus qui donnait 1,11 dollar

* C.A. de 7,9 milliards de dollars au T4, inférieur au consensus qui donnait 8,04 milliards

* Apple a livré au T4 6,89 millions d'iPhones, livraisons de Mac en hausse de 21%

* Apple prévoit pour le T1 un BPA de 1,06-1,35 dollar, un chiffre d'affaires de neuf à dix milliards de dollars.

SAN FRANCISCO, 21 octobre (Reuters) - Apple (AAPL.O) a fait état mardi d'un bond de 26% de son bénéfice trimestriel grâce notamment à la vigueur de ses ventes d'iPhones, mais publié pour le trimestre en cours des objectifs inférieurs aux attentes.

En après-Bourse, l'action était très volatile. Elle a perdu dans un premier temps 3,8% à 88 dollars avant de partir en hausse de 2,7% à 94.

Le groupe a la pomme a dégagé sur le trimestre au 27 septembre, quatrième de l'exercice, un bénéfice de 1,14 milliard de dollars, soit 1,26 dollar par action, contre 904 millions (1,01 dollar) un an plus tôt.

Son chiffre d'affaires a progressé sur la période de 27% à 7,9 milliards de dollars.

Les analystes tablaient en moyenne sur un BPA de 1,11 dollar et sur un C.A. de 8,04 milliards, selon le consensus établi par Reuters Estimates.

Apple a livré 6,89 millions d'iPhones sur le trimestre écoulé, le premier complet depuis le lancement de son téléphone portable de nouvelle génération. Les livraisons d'ordinateurs Mac ont augmenté quant à elles de 21% à 2,61 millions d'unités tandis que celles d'iPods ont progressé de 8%.

Pour le trimestre à fin décembre, premier de l'exercice et période stratégique pour le groupe en raison des fêtes de fin d'année, Apple table sur un BPA de 1,06 à 1,35 dollars, et sur un chiffre d'affaires compris entre neuf et dix milliards de dollars.

C'est moins que ce qu'attendaient les analystes puisque ceux-ci tablaient sur un BPA de 1,69 dollar et sur un C.A. de 10,7 milliards. Apple est toutefois connu pour la prudence de ses prévisions.

Le directeur financier du groupe, Peter Oppehneimer, a déclaré qu'il ne pouvait évaluer avec certitude l'impact de l'évoloution éconmique sur les ventes de Mac. Selon lui, les consommateurs pourraient retarder certains achats, mais ils ne cesseront pas d'acheter.

Oppenheimer a ajouté qu'il visait toujours des marges brutes de l'ordre de 30% en 2009. /GG

Gabriel Madway, version française Gilles Guillaume

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below