21 août 2008 / 07:23 / dans 9 ans

LEAD 2 Holcim réduit ses objectifs après un S1 en baisse

(Complété avec les déclarations d‘analystes, la conférence de presse et le cours de bourse)

ZURICH, 21 août (Reuters) - Holcim Ltd HOLN.VX a annoncé jeudi qu‘il ne parviendrait pas à atteindre en 2008 son objectif de croissance à long terme, mettant en cause entre autres les prix de l’énergie.

Le numéro deux mondial du ciment explique dans un communiqué que, pour cette année, il table sur un Ebitda opérationnel comparable à celui de l‘exercice écoulé et non plus sur une progression de 5% comme il se l’était fixé.

Holcim cite pêle-mêle les turbulences financières, la flambée des prix de l’énergie ainsi que l‘inflation en hausse qui mettent ses marchés sous pression, notamment aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne et en Espagne.

Les analystes s‘inquiètent de voir que la situation est pire que prévu outre-Atlantique alors que l‘Asie s‘affaiblit, tandis que l‘Amérique latine au contraire les séduit. Une tendance que le directeur général Markus Akerman a en partie confirmé, puisqu‘il table sur des volumes en hausse dans les pays émergents.

Les prix de l’énergie vont rester élevés pour l‘année en cours, avec un tarif avoisinant les 18,50 francs la tonne de ciment, a-t-il précisé lors d‘une téléconférence jeudi.

LANTERNE ROUGE POUR L‘ACTION

Le bénéfice net après minoritaires s‘est sensiblement contracté à 1.066 millions de francs pour le premier semestre 2008, contre 2.423 millions un an plus tôt, une période qui avait enregistré entre autres une plus-value de 1,1 milliard généré par la vente de la participation dans Holcim South Africa.

Corrigé de ces effets uniques, le résultat a progressé de 2,6%, souligne Holcim.

Le chiffre d‘affaires a reculé de 4,4% à 12.434 millions après 13.002 millions, tandis que le résultat brut d‘exploitation (Ebitda) s‘est dégradé à 2.802 millions, après 3.324 millions.

La marge opérationnelle s‘est détériorée à 22,5% contre 25,6% à la même période de l‘exercice précédent. Un porte-parole a jouté qu‘Holcim confirmait ses objectifs de marges pour ses divisions d‘ici 2010.

Martin Hüsler à la Banque cantonale de Zurich n‘apprécie guère de voir un Ebitda en baisse de 1,9% pour la période allant d‘avril à juin, annihilant la progression de 0,6% enregistrée lors des trois premiers mois.

Au deuxième trimestre, Holcim a enregistré un bénéfice net de 696 millions de francs pour un chiffre d‘affaires de 6.925 millions. L‘Ebitda a reculé à 1.651 millions.

Les analystes interrogés par Reuters tablaient en moyenne pour le deuxième trimestre sur un résultat net de 720 millions et sur un chiffre d‘affaires de 6.943 millions. L‘Ebitda était attendu à 1.793 millions.

“Les chiffres correspondent aux prévisions et la révision à la baisse des objectifs était attendue”, tempère un courtier qui rappelle que les activités d‘Holcim sont très énergivores. Le groupe prend donc de plein fouet les augmentations de prix et ne peut que les répercuter partiellement et avec retard, ajoute le courtier.

Le titre de Holcim recule de 3,05% à 74,70 francs vers 08h00 GMT, décrochant la lanterne rouge. L‘action, qui se traite avec un multiple de 8 fois les bénéfices attendus en 2009 contre 7 fois pour son rival français Lafarge LAFP.PA, a déjà perdu plus de 8% depuis janvier. /PS/SK

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below