SYNTHESE SALON Le Bourget fait encore le plein, moins d'annonces

dimanche 21 juin 2009 18h23
 

par Matthias Blamont

PARIS, 21 juin (Reuters) - Le 48e salon du Bourget s'est achevé dimanche soir et s'est illustré par un nouveau record de fréquentation, signe que l'aéronautique fait toujours rêver, même en temps de crise.

Les commandes annoncées par les constructeurs présents ont également été plus importantes que prévu alors que le secteur, récemment endeuillé par la catastrophe du vol 447 d'Air France, traverse une période jugée des plus difficiles avec la décélération du trafic aérien.

"Les exposants étaient un peu moroses lundi, il faut dire que la météo était particulièrement mauvaise, puis on a senti que les choses redémarraient à partir de mardi et en fin de semaine ils étaient franchement devenus optimistes", résume Louis Le Portz, commissaire général du salon.

"Dans l'ensemble, s'il y a bien sûr eu moins de commandes, l'ambiance a été studieuse", ajoute-t-il.

Sur les trois journées ouvertes au public, de vendredi à dimanche, le Groupement des industries françaises aéronautiques et spatiales (GIFAS), organisateur de la manifestation, a recensé 220.000 visiteurs, davantage qu'en 2007.

Le salon du Bourget, qui se tient une année sur deux en alternance avec le salon de Farnborough dans le sud de Londres, fête en 2009 son centième anniversaire.

Aux côtés des avions, hélicoptères, planeurs et autres drones (avions sans pilote) les plus récents, figuraient également en bonne place quelque trente aéronefs entrés dans l'Histoire, à l'image du Super Constellation de l'américain Lockheed Martin (LMT.N: Cotation) construit entre 1943 et 1958.

Les spectateurs, rassemblés sur le tarmac central pour le ballet aérien, ont pu admirer les figures de la patrouille de France qui ne s'était plus produite au-dessus du Bourget depuis 1975.   Suite...