21 avril 2009 / 14:01 / il y a 8 ans

LEAD 2 Caterpillar-1e perte trim. depuis 92, prévision abaissée

* BPA T1, avant charges de licenciement, meilleur que prévu

* Prévisions annuelles très fortement abaissées

* L‘action, en baisse tout d‘abord, a ensuite rebondi.

(actualisé avec le cours de Bourse, précisions sur le recul du CA et d‘autres commentaires d‘analystes)

par James Kelleher

CHICAGO, 21 avril (Reuters) - Le leader mondial des engins de chantier Caterpillar (CAT.N) a fait état mardi de sa première perte trimestrielle en 17 ans, attribuée à une charge de 558 millions de dollars liée à des licenciements et a fortement réduit ses prévisions annuelles.

L‘action Caterpillar, qui baissait dans les premiers échanges, a ensuite rebondi. Elle affichait en début d‘après-midi une hausse de 2,5% à 31,27 dollars dans un marché en hausse moins forte .DJI.

Caterpillar, qui a supprimé quelque 25.000 emplois ces derniers mois, a publié une perte de 112 millions de dollars au premier trimestre, soit 19 cents par action, contre un bénéfice de 922 millions (1,45 dollar par action) un an auparavant.

Les licenciements annoncés par Caterpillar ont notamment touché des sites en Isère, qui ont été le théâtre de séquestrations et de mouvements de grève ce mois-ci. Un protocole de fin de conflit a été conclu dimanche soir entre la direction et les syndicats mais ses termes ne satisfont manifestement pas les salariés. [ID:nLK432168]

Hors charge de structuration, Caterpillar a dégagé un bénéfice par action de 39 cents au premier trimestre. Sur cette base, le consensus de Reuters Estimates donnait un BPA de deux cents.

Le chiffre d‘affaires a chuté de 22% à 9,2 milliards de dollars.

“HAUT DEGRE D‘INCERTITUDE”

Caterpillar anticipe désormais un BPA annuel de 1,25 dollar, avant charges de restructuration, et un chiffre d‘affaires de 31,5 à 38,5 milliards de dollars.

Trois mois auparavant, le groupe américain projetait un BPA de 2,50 dollars, avant restructuration, et un chiffre d‘affaires de 36 à 44 milliards de dollars.

Si le chiffre d‘affaires annuel ressort à 35 milliards de dollars, la prévision médiane, cela traduirait un recul de 32% comparé à 2008 et la plus forte baisse annuelle depuis les années 1930.

Le chiffre d‘affaires des ventes d‘engins de chantier et de matériel minier proprement dit a dévissé globalement de 29%, la chute étant la plus marquée en Europe (-46%).

Pour expliquer ses prévisions revues à la baisse et leur large fourchette, le groupe invoque le “haut degré d‘incertitude” entourant à la fois l’économie internationale, le rythme et l‘impact des nombreux plans de relance de par le monde et la capacité de ses distributeurs à réduire leurs stocks. “Ils tentent de tenir le coup et de rester rentables sur l‘année avant les charges. Mais le premier trimestre est le meilleur de l‘année et ça va se dégrader, c‘est évident; en plus rien n‘est certain pour l‘an prochain”, estime Eli Lustgarten (Longbow Research).

Caterpillar explique que l‘activité économique a chuté durant les six derniers mois mais il observe que le rythme de contraction tend à s‘atténuer. Même ainsi, le groupe pense que la production mondiale continuera de baisser à court terme.

Il ajoute qu‘il prend plusieurs mesures pour préserver sa trésorerie, comme suspendre les rachats d‘actions et réduire ses investissements de trois milliards de dollars.

Version française Wilfrid Exbrayat et Stanislas Dembinski

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below