CONSENSUS Unibail-Résultat net récurrent attendu à +7%, ANR -19%

mardi 21 juillet 2009 17h58
 

PARIS, 21 juillet (Reuters) - Unibail-Rodamco UNBP.PA devrait publier mercredi après-Bourse un résultat net récurrent de 4,61 euros par action en moyenne pour le premier semestre 2009, en hausse de 6,5% par rapport à l'an dernier, selon un consensus basé sur les estimations de quatre analystes.

Le bénéfice net récurrent semestriel du groupe foncier franco-néerlandais, spécialiste des grands centres commerciaux, est estimé à 422,2 millions d'euros en moyenne, soit une hausse de 7,1% par rapport à celui du premier semestre 2008.

Son actif net réévalué, en valeur de liquidation, au 30 juin 2009 est attendu à 140 euros par action en moyenne, contre 172 euros au 30 juin 2008 et 151,20 euros au 31 décembre 2008, dans un contexte de forte baisse des valeurs immobilières.

Les analystes estiment que le leader des grands centres commerciaux en Europe est bien placé pour résister à la crise du fait de la relative bonne tenue de ses centres par rapport au reste du marché immobilier et de la solidité de sa situation financière, avec un ratio dette/fonds propres de 30% fin 2008.

Les investisseurs seront néanmoins attentifs à l'évolution des chiffres d'affaires des commercants des centres d'Unibail, dans un contexte de dégradation de la consommation des ménages.

"Nous nous attendons a ce que la société annonce un certain nombre de bonnes nouvelles, dont la location des bureaux du Cnit (à La Défense) à la SNCF, quelques cessions de petite taille, voire une renégociation d'une partie de la dette. (...) mais nous nous focaliserons sur la situation dans les centres commerciaux", écrit CA Cheuvreux dans une note de recherche.

L'évolution à venir des loyers et la situation des centres de congrès et d'exposition du groupe, activité plus cyclique, seront également au coeur de l'attention des investisseurs.

Le groupe, qui est également en position pour profiter de la baisse des valeurs immobilières grâce à sa situation financière solide, pourrait également profiter de l'occasion pour faire le point sur les opportunités d'investissement et sur ses projets.

(Juliette Rouillon, édité par Jean-Michel Bélot)