21 juillet 2009 / 12:46 / il y a 8 ans

LEAD 2 Coca-Cola-Le bénéfice du 2e trimestre meilleur qu'attendu

* BPA ajusté trimestriel de 0,92 dollar, contre un consensus à $0,89

* Le CA opérationnel recule de 9%, les ventes en volume progressent de 4%

* Le titre perd plus de 1% en début de séance

(actualisé avec précisions, cours de l'action)

CHICAGO, 21 juin (Reuters) - Coca-Cola (KO.N) a fait état mardi d'un bénéfice trimestriel supérieur aux attentes grâce à la croissance des marchés émergents mais le titre recule en Bourse car le chiffre d'affaire est plus faible qu'attendu et les investisseurs recherchent des titres avec un plus fort potentiel de croissance.

Le premier fabricant mondial de boissons non-alcoolisées a dégagé un bénéfice de 2,04 milliards de dollars (1,4 milliard d'euros), soit 88 cents par action, au titre du deuxième trimestre de son exercice clos le 3 juillet, contre 1,42 milliard, ou 61 cents par action, un an plus tôt.

Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action recule de 9% à 92 cents, dépassant le consensus d'analystes qui tablaient sur 89 cents, selon Reuters Estimates.

Le chiffre d'affaires opérationnel recule de 9% à 8,27 milliards, pénalisé par la vigueur du billet vert qui a réduit la valeur des ventes à l'international. Les ventes en volume progressent, elles, de 4%.

A 14h10 GMT, le titre recule de 1,16% à la Bourse de New York à 50,44 dollars.

"Je ne suis pas certain que ce soit Coca qui soit en cause mais plutôt un mouvement vers les cycliques comme Caterpillar", commente Hank Smith, responsable des investissements à Haverford Investments.

LES ÉMERGENTS COMPENSENT LA MOROSITÉ DU MARCHÉ AMÉRICAIN

La présence de Coca-Cola sur des marchés émergents en plein développement comme l'Inde et la Chine l'a aidé à faire face à la morosité du marché américain. Le groupe tire l'essentiel de ses revenus de l'étranger où les ventes de boissons non-alcoolisées continuent de progresser en dépit de la conjoncture.

Les ventes en volumes ont reculé de 1% en Amérique du Nord mais elles ont progressé de 5% à l'international. Elles ont même bondi de 33% en Inde et de 14% en Chine.

Le modèle stratégique de Coca-Cola aux Etats-Unis, dans le cadre duquel il vend un concentré de boisson à un réseau d'embouteilleurs indépendants qui se chargent de la mise en bouteille et de la distribution, a été remis en question récemment par l'offre de rachat de PepsiCo (PEP.N) sur ses deux principales filiales d'embouteillage.

"Nous pensons que notre modèle de franchise mondiale unique est le meilleur moyen de s'imposer sur le marché", a réaffirmé le directeur général Muhtar Kent dans un communiqué.

Le groupe américain n'a pas fourni de prévisions de résultats chiffrées mais il a réaffirmé qu'il avait pour but de réaliser cette année son objectif à long terme d'une croissance en volume de 3% à 4% et d'une croissance dans le haut de la marge à un chiffre pour le bénéfice par action.

Le directeur financier de Coca-Cola a annoncé que le groupe avait l'intention de relancer son programme de rachat d'actions et compte racheter jusqu'à un milliard de dollars de titres en 2009.

Jessica Wohl, version française Stanislas Dembinski et Gwénaëlle Barzic

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below