October 21, 2008 / 5:14 PM / in 9 years

SYNTHESE Chimie - DuPont et Celanese abaissent leurs prévisions

3 MINUTES DE LECTURE

par Euan Rocha

NEW YOPK, 21 octobre (Reuters) - Les conséquences de la crise financière n'ont pas épargné les groupes chimiques américains DuPont (DD.N) et Celanese (CE.N), qui ont annoncé mardi avoir revu à la baisse leur prévisions de résultats.

La chute du marché américain de l'immobilier et celle du secteur automobile ont des répercussions sur les deux groupes, qui fabriquent des produits destinés à ces deux industries.

La demande vigoureuse en provenance d'Asie a soutenu DuPont et Celanese lors des derniers trimestres, mais la propagation de la crise commence à se faire douloureusement sentir.

Mardi, DuPont a ainsi fait état d'une baisse de son bénéfice trimestriel, pénalisé par des charges liées au passage d'ouragans. [ID:nLL173522]

Le groupe a abaissé ses prévisions de résultats annuels et prévoit désormais un BPA compris entre 3,25 et 3,30 dollars alors qu'il anticipait auparavant une fourchette allant de 3,45 à 3,55 dollars.

Celanese a fait état d'une hausse de son bénéfice trimestriel, qui est passé en un an de 76 cents par action à 97 cents, mais il a abaissé ses prévisions pour l'exercice.

Il table désormais sur un bénéfice annuel par action hors éléments exceptionnels compris entre 3,40 et 3,55 dollars, contre une précédente estimation de 3,60 à 3,85 dollars.

Wall Street a réagi négativement à ces annonces. Vers 16h50 GMT, l'action DuPont perdait 6,41%, tandis que celle de Celanese dégringolait de 27,37%.

"DuPont a ressenti une faiblesse significative en Amérique du Nord, accentuée par les effets du passage des ouragans. Le segment agriculture, qui reste vigoureux, et certains marchés étrangers ont compensé cette détérioration", commente Ben Johnson analyste de Morningstar.

Selon Edlain Rodriguez, les perspectives annoncées par Celanese sont très décevantes, d'autant que l'exposition du groupe en Asie, qui lui a longtemps servi de moteur, commence à montrer des signes de faiblesse.

"Celanese est exposé à tous les aspects de l'économie chinoise. Or, les secteurs orientés vers les exportations comme tournés vers le marché intérieur sont affectés. L'activité des entreprises a sensiblement ralenti et les clients réduisent leurs stocks en anticipant des baisses de prix et un recul de la demande." /NDE

Version française Nicolas Delame

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below