CONSENSUS Suez Environnement - Ebitda S1 attendu en baisse de 7%

vendredi 21 août 2009 11h26
 

 PARIS, 21 août (Reuters) - Suez Environnement (SEVI.PA: Cotation).
Prévisions de résultats du 1er semestre de l'exercice 2009, en
millions d'euros.
 Date et heure de publication : mercredi 26 août à 7h30.
 Conférence téléphonique à 7h30, conférence avec les
analystes à 8h30.
 (Nombre d'analystes interrogés : 10 pour l'Ebitda, 9 pour le
net, 8 pour le chiffre d'affaires)
             NET      EBITDA   C.A.
 Moyenne     144      934      5.886
 Médiane     138      936      5.898
 Maximum     171      958      5.940
 Minimum     130      913      5.806
 -------------------------------------
 S1 2008     201      1.006    6.030
 Variation   -28,5%   -7,2%    -2,4%
 ACTIVITÉ : numéro deux mondial des services à
l'environnement.
 RAPPEL DES OBJECTIFS DE LA SOCIÉTÉ :
 - Suez Environnement a rappelé à l'occasion de l'assemblée
générale de ses actionnaires, fin mai, qu'il visait "une
croissance légèrement positive" de son chiffre d'affaires et de
son Ebitda (résultat brut d'exploitation ou RBE) en 2009 à taux
de change constants et sur la base d'une baisse de 2% du produit
intérieur brut cette année dans les économies avancées. 
 - La société, qui subit la baisse de la collecte de déchets
auprès de ses clients industriels et commerciaux, a mis en place
un programme de réduction de coûts dont elle attend 180 millions
d'euros d'économies au niveau de son RBE en 2010 (par rapport au
RBE 2007) mais elle a fait savoir fin mai qu'elle pourrait, si
nécessaire, accélérer ses réductions de coûts.
 - Suez Environnement table également sur une baisse
d'environ 25% de ses investissements nets en 2009 (hors
acquisitions stratégiques) par rapport à 2008 et vise une
poursuite de la croissance de son cash flow libre (594 millions
en 2008).
 - Le groupe s'est fixé comme priorité cette année de
préserver sa solidité financière, avec un maintien du ratio
dette nette sur RBE en desous de 3,0 et un objectif de ROCE
(retour sur capitaux employés) "significativement supérieur au
coût moyen pondéré du capital".
 
 CE QUE LE MARCHE ATTEND :
 - Une possible révision à la baisse des prévisions pour
2009.
 - Un point sur l'évolution des volumes et la réduction des
coûts fixes.
 - D'éventuelles indications sur la politique de dividende de
Suez Environnement. Le groupe avait indiqué à l'occasion de son
introduction en Bourse, en juillet 2008, qu'il visait une
croissance annuelle de son dividende au moins égale à 10% pour
2009 et 2010, un niveau que des analystes jugent difficilement
réalisable.
 (Benjamin Mallet, édité par Marc Angrand)