LEAD 1 L'action d'Omnicom attaquée malgré des bénéfices records

mardi 21 octobre 2008 17h39
 

NEW YORK, 21 octobre (Reuters) - À l'unisson des autres acteurs du secteur, Omnicom (OMC.N: Cotation), premier groupe publicitaire mondial, a prévenu mardi que son activité allait ralentir, les distributeurs et les constructeurs automobiles commençant à réduire leurs dépenses, un constat sanctionné par Wall Street.

Alors que le groupe a fait état de résultats trimestriels parmi les meilleurs publiés ces dernières années dans la publicité, avec une hausse de 6% de ses bénéfices, supérieure aux attentes des analystes, l'action Omnicom est violemment attaquée à Wall Street où elle perdait 7,19% à 30,99 dollars vers 15h35 GMT.

Le bénéfice d'Omnicom, propriétaire entre autres des agences publicitaires BBDO Worldwide et DDB Worldwide, a atteint 213,6 millions de dollars au troisième trimestre, soit 69 cents par action, contre 202,2 millions de dollars, ou 62 cents par titre un an plus tôt.

"La prudence est de mise", a commenté John Wren, directeur exécutif du groupe.

"Le mois dernier, on a surtout parlé du Congrès, de la crise financière, de l'effondrement mondial. Nous n'avons pas vraiment eu de retours pertinents de la part de nos clients au-delà de ces phénomènes. Nous avons perçu une baisse des dépenses dans la distribution et dans l'automobile."

Le chiffre d'affaires mondial du groupe ressort en hausse de 6,9% de 3,3 milliards de dollars. Omnicom précise que la croissance organique du CA a été de 4,1% au troisième trimestre.

Le consensus des analystes portait sur un BPA de 68 cents et sur un CA trimestriel de 3,34 milliards. /SD/NDE