GE - Les analystes inquiets pour la note AAA et le dividende

mercredi 21 janvier 2009 18h18
 

21 janvier (Reuters) - Plusieurs analystes craignent de voir menacée la note de crédit "triple A" de General Electric et estiment que le géant industriel américain sera sans doute contraint de réduire son dividende en raison de la crise économique mondiale.

L'action GE est tombée à 12,24 dollars en début de séance mercredi à Wall Street, son plus bas niveau depuis plus de 10 ans. Vers 17h00 GMT, elle cédait 2,1% à 12,64 dollars.

UBS a émis une recommandation de "vente court terme" sur le titre et l'a retiré de sa sélection de valeurs stratégiques, en expliquant que le groupe pourrait devoir lever des capitaux.

Pour Goldman Sachs, le cours de GE intègre déjà un certain nombre de mauvaises nouvelles tandis que les options sur la valeur impliquent une diminution de moitié du dividende en 2010.

"Nous pensons que le cash-flow industriel peut assumer le dividende en 2009 mais nous estimons qu'un retournement plus marqué que prévu dans les infrastuctures en 2010 pourrait menacer le dividende et la note AAA", explique l'intermédiaire dans une note à ses clients.

Les dirigeants de GE ont affirmé à plusieurs reprises que le maintien de la note AAA, qui assure au groupe des coûts de financement réduits, est l'une de leurs principales priorités.

Goldman a réduit de deux dollars, à 15 dollars, son objectif de cours et abaissé ses estimations de résultats pour 2009 et 2010, afin de prendre en compte des pertes supplémentaires au sein de GE Capital, la division de services financiers.

Le groupe doit publier ses résultats trimestriels vendredi.

(Dhanya Ann Thoppil, version française Marc Angrand)