20 novembre 2008 / 20:16 / il y a 9 ans

LEAD 1 Pas de prévisions d'Alcatel-Lucent et Ericsson pour 2009

BARCELONE, 20 novembre (Reuters) - Les équipementiers télécoms suédois Ericsson (ERICb.ST) et franco-américain Alcatel-Lucent ALUA.PA ont refusé jeudi de fournir des prévisions chiffrées pour 2009 et ont souligné avoir pris des mesures pour réduire leurs coûts et renforcer leur cash, alors que les dépenses prévues des consommateurs restent incertaines.

Le directeur financier d'Ericsson, Hans Vestberg, a déclaré jeudi que l'équipementier télécoms suédois dépasserait son objectif de réduction des coûts de quatre milliards de couronnes (387 millions d'euros) cette année.

Ericsson anticipe en outre une stagnation du marché des infrastructures de téléphonie mobile en 2009.

Le directeur financier, interrogé dans le cadre de la conférence annuelle de Morgan Stanley sur les médias et les télécoms, n'a voulu faire aucun commentaire sur l'activité du quatrième trimestre.

Il s'est contenté de dire qu'il avait rencontré tous les grands clients ces dernières semaines mais que la situation pourrait encore changer dans deux semaines.

Alcatel-Lucent, qui reste à la peine après sa fusion difficile en 2006 entre Alcatel et Lucent, table toujours de son côté sur une baisse de 2 à 5% de son chiffre d'affaires en 2008, ce qui implique une hausse 20% du CA pour le trimestre en cours, comparé au troisième trimestre.

Le responsable des relations avec les investisseurs d'Alcatel-Lucent, Remi Thomas, a jugé ce dernier objectif atteignable, en raison du caractère saisonnier de l'activité du groupe.

Thomas estime que les opérateurs télécoms vont continuer à investir dans des domaines stratégiques pour développer de nouvelles activités, dans des équipements cruciaux pouvant réduire les coûts opérationnels et de se conformer aux exigences réglementaires.

DES OPERATEURS TRES PRUDENTS

"En dehors de cela, bien sûr, il y a des domaines où les opérateurs réfléchiront à deux fois avant d'investir, nous pensons qu'ils seront très prudents", prévoit le responsable d'Alcatel-Lucent, qui juge critique de poursuivre les investissements du groupe dans les technologies de nouvelle génération comme le LTE, le futur "ADSL sans fil".

Alcatel-Lucent table à présent sur une marge brute comprise entre 34% et 36% en 2008, contre environ 35% visé précédemment et sur une marge opérationnelle ajustée entre 2% et 5% cette année, contre environ 5% attendu auparavant.

Thomas a ajouté que le groupe recevrait une somme de 1,6 milliard d'euros hors impôts en cas de finalisation de la cession de sa participation de 20,8% au capital du groupe français de défense Thales (TCFP.PA) à Dassault Aviations (TCFP.PA).

Cette opération doit recevoir le feu vert des autorités de régulation.

Alcatel-Lucent dispose par ailleurs de 1,4 milliard d'euros immédiatement disponibles sous forme de lignes de crédit, a ajouté Thomas./WYE/SD

Georgina Prodhan, version française Wilfrid Exbrayat et Stanislas Dembinski

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below