20 novembre 2009 / 13:38 / dans 8 ans

LEAD 3 GDF Suez-Résultat proche de l'appel d'offres à Abou Dhabi

* Résultat de l‘appel d‘offres dans “quelques semaines”, selon le P-DG de GDF Suez

* Il faut encourager la filière nucléaire française, estime-t-il

* Objectifs 2009 et 2011 confirmés, pas d‘indications sur l’évolution des prix du gaz au 1er janvier

(Actualisé avec déclarations sur les prix du gaz, liens avec Total)

par Benjamin Mallet

PARIS, 20 novembre (Reuters) - Le résultat de l‘appel d‘offres pour des centrales nucléaires à Abou Dhabi sera connu dans “quelques semaines”, a déclaré vendredi Gérard Mestrallet, P-DG de GDF Suez GSZ.PA, lors du salon Actionaria.

Les Emirats arabes unis travaillent depuis plusieurs mois à l‘attribution d‘un contrat en vue de développer des centrales nucléaires.

Le consortium regroupant Areva CEPFi.PA, GDF Suez et Total (TOTF.PA) - avec le soutien d‘EDF (EDF.PA) - s‘est porté candidat pour ce contrat estimé à 40 milliards de dollars, qui porterait sur la construction d‘au moins quatre réacteurs de nouvelle génération (EPR).

Gérard Mestrallet a souligné qu‘il ne verrait “que des avantages” à ce que les partenariats avec Total se développent, à l‘image de ceux que les deux groupes ont noué à Abou Dhabi et pour le deuxième EPR français à Penly (Seine-Maritime).

Henri Proglio, qui sera nommé le 25 novembre à la tête d‘EDF, a prôné dans des déclarations au quotidien Les Echos publiées mercredi une refonte de la filière nucléaire française, notamment pour la rendre plus efficace à l‘international.

“Aujourd‘hui, il ne faut pas critiquer l‘industrie nucléaire française, il faut l‘encourager et la soutenir”, a déclaré vendredi Gérard Mestrallet.

Christine Lagarde, ministre de l‘Economie, a recommandé vendredi que “chacun s‘occupe de ses dossiers”, en référence aux propos de Henri Proglio. Pour plus de détails, cliquer sur [ID:nLK313191].

Gérard Mestrallet a en outre déclaré vendredi que GDF Suez était confiant vis-à-vis de ses objectifs pour 2009 et 2011. Le groupe vise une hausse de son Ebitda (résultat brut d‘exploitation) en 2009 par rapport à 2008 et un Ebitda de 17 à 18 milliards d‘euros en 2011.

Il a en outre estimé qu‘il était “trop tôt pour donner des chiffres précis” sur l’évolution attendue des prix du gaz en France le 1er janvier prochain.

Ces prix resteront inchangés au 1er janvier 2010, écrivait jeudi Le Figaro, en faisant également état d‘un projet visant à modifier le mode de fixation des tarifs. [ID:nLJ372701]

“Il est important d‘avoir une formule qui nous assure de façon transparente la répercussion des coûts d‘accès au gaz (...) et, bien entendu, qui nous donne une petite marge”, a déclaré Gérard Mestrallet.

Pour plus de détails financiers sur le groupe here

Édité par Gilles Guillaume et Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below