October 20, 2009 / 5:12 AM / 8 years ago

LEAD 3 BioMérieux relève son objectif de marge, le titre monte

5 MINUTES DE LECTURE

* Croissance organique de 7,8% sur neuf mois

* Objectif de marge opérationnelle courante à plus de 17%

* Croissance organique 2009 confirmée de 5 à 7%

* L'action gagnait près de 3% en début de séance

(actualité avec un commentaire d'analyste au §4)

Par Noëlle Mennella

PARIS, 20 octobre (Reuters) - Les ventes de tests liés à la grippe A ont permis à BioMérieux (BIOX.PA) d'accroître de 12% son chiffre d'affaires sur les neuf premiers mois de l'année, à 895 millions d'euros.

Dans ce contexte, le spécialiste du diagnostic in vitro prévoit désormais une croissance de sa marge opérationnelle de plus de 17% en 2009 alors qu'il anticipait jusqu'à présent une augmentation proche de ce chiffre. Il a en outre confirmé dans un communiqué qu'il visait toujours pour l'ensemble de 2009 une croissance organique de 5% à 7%, hors impact de la grippe.

L'action du n°7 mondial du secteur a réagi en hausse à l'ouverture. Vers 10h00, elle inscrivait un cours de 79,6 euros (+2,83%) faisant ressortir une capitalisation d'environ trois milliards. Le titre a progressé de 29% depuis le début de l'année.

Chez CM-CIC, Arsène Guekam observe que BioMérieux délivre un "nouveau trimestre qui confirme la solidité de son business model" mais l'analyste considère que les niveaux de valorisation actuels laissent peu de place à une nouvelle appréciation importante du titre.

Stéphane Bancel, le directeur général de la société, déclare dans un communiqué que "'activité de BioMérieux a évolué de manière satisfaisante au cours des neuf premiers mois, notamment au troisième trimestre dont le chiffre d'affaires a été favorisé par la demande induite par l'épidémie de grippe A".

La croissance organique ressort à 7,8% sur la période. Hors impact de la grippe elle aurait été de 6,7 %.

BioMérieux a par ailleurs été soutenu par les ventes d'instruments en Amérique du Nord qui ont renoué avec la croissance pour la première fois depuis le quatrième trimestre 2007 tandis que les applications industrielles au niveau mondial ont progressé de près de 10%.

Interet Repete Pour Des Acquisitions

Lors d'une conférence de presse téléphonique, Henri Thomasson, le directeur général, a répété l'intérêt de BioMérieux pour d'éventuelles acquisitions en précisant "que le groupe avait la capacité à réagir très rapidement sur des dossiers de taille moyenne".

Il a ajouté que "d'ici la fin de l'année des dossiers pourraient se conclure" qui concerneraient des "affaires complémentaires" à celle de BioMérieux. Le directeur général a redit que les zones jugées intéressantes pour le groupe étaient l'Amérique du nord et l'Asie, dont la Chine et l'Inde.

Prié d'évoquer les moyens de financement dont disposerait BioMérieux pour financer d'éventuelles acquisitions de taille majeure, qui ne sont pas d'actualité, Henri Thomasson, a observé que BioMérieux était quasiment désendetté et que ses capitaux propres dépassaient 700 millions d'euros.

Il a ajouté que dans l'hypothèse spécifique d'une acquisition de taille majeure, la famille Mérieux, qui détient aujourd'hui 60% du capital, "n'était pas hostile à se diluer si le dossier en valait la peine".

L'endettement net au 30 septembre ressort à 22 millions d'euros contre 51 millions d'euros au 31 décembre 2008.

BioMérieux observe néanmoins que "le bon niveau de cash flow généré au cours des neuf premiers mois sera impacté, d'ici la fin de l'année, par les paiements liés à la fermeture du site de Boxtel".

BioMérieux dispose jusqu'en janvier 2013 d'un crédit syndiqué de 260 millions d'euros qu'elle n'a utilisé qu'à hauteur de cinq millions d'euros au 30 septembre 2009, ajoute la société.

Henri Thomasson a en outre déclaré que les investissements de recherche-développement devraient se situer en 2010 "autour de l'ordre de grandeur" de 12% du chiffre d'affaires que le groupe consacre traditionnellement à ce poste.

Il a précisé que le groupe prévoyait "un certain nombre de lancements" de nouveaux produits après les 11 lancés depuis le début de l'année.

Noëlle Mennella, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below