20 octobre 2009 / 12:08 / il y a 8 ans

LEAD 2 Coca-Cola - Le chiffre d'affaires déçoit, le titre recule

* BPA hors charge de 82 cents au T3, contre 81 cents attendu

* CA de $8,04 milliards (consensus 8,11 milliards)

* Les ventes en volume en hausse de 2%

* L'action cède 2% en avant-Bourse

NEW YORK, 20 octobre (Reuters) - Coca-Cola (KO.N) a fait état mardi d'un chiffre d'affaires inférieur aux attentes au titre du troisième trimestre, pénalisé par la baisse des revenus dans l'ensemble de ses secteurs d'activités, ce qui fait reculer le titre en avant-Bourse.

Le bénéfice net du premier fabricant mondial de boissons non-alcoolisées ressort en légère hausse à 1,90 milliard de dollars (1,27 milliard d'euros), ou 81 cents par action, contre 1,89 milliard, ou 81 cents par action, lors de la même période un an plus tôt.

Hors charge, son bénéfice par action s'élève à 82 cents à comparer au consensus de Thomson Reuters I/B/E/S donnant un BPA de 81 cents.

Le chiffre d'affaires affiche une baisse de 4,0% à 8,04 milliards, un résultat inférieur aux estimations des analystes qui tablaient sur 8,11 milliards.

Les ventes en volume ont augmenté de 2%, après une hausse de 4% au deuxième trimestre et de 2% au cours des trois premiers mois de l'année.

La croissance de Coca-Cola sur les marchés en développement comme l'Inde et la Chine a permis d'atténuer l'impact du ralentissement subi aux Etats-Unis.

Les ventes en volumes du troisième trimestre ont augmenté de 7% en Amérique latine, de 6% dans la région Pacifique et de 2% sur le segment Eurasie et Afrique. Elles ont en revanche reculé de 2% en Europe et de 4% en Amérique du Nord.

Le groupe dit être en bonne voie pour atteindre son objectif de 500 millions de dollars d'économies annuelles d'ici 2011 et il compte avoir mis en oeuvre plus de la moitié de ces économies d'ici la fin de 2009.

La rivalité entre Coca-Cola et PepsiCo (PEP.N) a connu un nouvel épisode cet été avec la décision du numéro deux mondial du secteur de racheter ses deux principaux embouteilleurs.

Les analystes se sont alors demandés si Coca-Cola pourrait lui emboîter le pas mais son directeur général Muhtar Kent a depuis affirmé à plusieurs reprises que le groupe n'avait pas l'intention de renoncer à son modèle actuel de franchise.

Avant l'ouverture de Wall Street, l'action Coca-Cola recule de 2,0% à 53,70 dollars.

Martinne Geller, version française Wilfrid Exbrayat et Gwénaëlle Barzic

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below