LEAD 1 Michelin dit ne pas avoir un besoin urgent de liquidités

mardi 20 janvier 2009 14h47
 

par Matthias Blamont

PARIS, 20 janvier (Reuters) - Michelin (MICP.PA: Cotation) n'a actuellement aucun besoin urgent de refinancement et sa prochaine échéance de dette est couverte, a déclaré mardi l'un de ses dirigeants.

"Notre prochaine échéance (de 470 millions d'euros en avril 2009, ndlr), est déjà couverte par des prêts relais qui nous permettent de refinancer cette maturité tout à fait sereinement", a déclaré à Reuters Jean-Dominique Senard, gérant associé du fabricant de pneumatiques, en charge des finances.

"Nous avons toujours besoin de financements et nous faisons en sorte de régler notre cash flow de façon à ce que nous puissions être dans une situation bilancielle tout à fait acceptable, et nous surveillons cela de très près, mais nous n'avons pas de besoin en urgence", a-t-il expliqué en marge des états généraux de l'automobile organisés par le gouvernement à Paris. (Pour consulter les nouvelles sur les états généraux, cliquer sur [nAUTOFR])

Le titre a réagi à cette annonce sur le marché. Vers 14h40, il progressait de 1,48% à 35,7350 euros, surperformant ainsi l'indice sectoriel européen DJ Stoxx (+1%).

Affecté par la crise et par les difficultés des constructeurs automobiles, Michelin a été contraint de revoir à la baisse ses prévisions de résultats à deux reprises l'an dernier. Pour 2008, l'entreprise anticipe désormais une marge opérationnelle comprise entre 7% et 7,5% avant éléments exceptionnels.

Le groupe n'a pas communiqué d'objectifs pour 2009 mais pourrait devoir modérer les ambitions de son plan stratégique "Horizon 2010", lequel fixe à cette date une marge d'exploitation et une rentabilité des capitaux employés supérieures à 10%.

Michelin communiquera ses comptes annuels le 13 février.

(édité par Jean-Michel Bélot)