20 août 2009 / 06:38 / il y a 8 ans

LEAD 2 Holcim monte après des semestriels soutenus par l'Asie

(rpt titre)

* Bénéfice net et Ebitda supérieurs aux attentes

* Les marchés émergents ont compensé le recul en Europe

* Pas de signe d'un redressement de l'économie

* L'action grimpe de plus de 6%

ZURICH, 20 août (Reuters) - Le cimentier suisse Holcim HOLN.VX a publié jeudi des résultats montrant qu'il était parvenu à limiter l'impact de la crise au premier semestre grâce à sa présence dans les marchés émergents et à sa politique d'économies, un bilan salué par le marché.

Vers 9h25 GMT, l'action gagnait 6,11% à 69,45 francs, entraînant dans son sillage son concurrent français Lafarge LAFP.PA, qui progressait de près de 4% à Paris.

"Les mesures de réduction de coûts se sont traduites par une rentabilité plus forte que prévu" pour Holcim, a commenté Martin Hüsler, analyste à la Banque cantonale de Zurich (BCZ), saluant aussi l'effet bénéfique de l'augmentation de capital sur le bilan.

"Tant pour le positionnement que pour la qualité du bilan, Holcim est le meilleur de la classe", ajoute l'analyste.

Le numéro deux mondial du ciment derrière Lafarge a déjà dépassé son objectif d'économies pour l'année en réduisant ses coûts fixes de 381 millions de francs en six mois, et il l'a porté jeudi à 600 millions pour l'ensemble de 2009.

"Cela offre un soutien bienvenu (...). Holcim devrait être bien positionné pour surmonter la crise conjoncturelle même si elle devait se prolonger", estiment les analystes de la banque Wegelin.

Le groupe a déclaré n'avoir décelé aucun retournement de tendance de l'économie au premier semestre.

MARGE EBITDA PRESQUE STABLE

Le bénéfice net après minoritaires a été réduit de moitié à 527 millions de francs (347 millions d'euros), dépassant les 489 millions du consensus.

La contraction s'explique surtout par une contribution moindre de la région Europe, explique le groupe dans un communiqué.

Le résultat brut d'exploitation (Ebitda) s'est tassé d'un quart à 2,143 milliards de francs alors que les analystes l'attendaient à 2,01 milliards. La marge s'est effritée à 21,3% après 22,5%. Au deuxième trimestre, elle a progressé, à 24,8% contre 23,8%.

Le chiffre d'affaires des six premiers mois de l'exercice s'est replié de 18,9% à 10,082 milliards de francs, manquant les 10,4 milliards du consensus.

"La forte présence de Holcim dans les marchés émergents a partiellement compensé une évolution négative de l'Ebitda dans les marchés matures", explique le groupe dans un communiqué.

L'Asie, et surtout l'Inde, devraient continuer à croître, pronostique le groupe, s'attendant en revanche à ce que la situation reste difficile aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne, en Espagne et en Europe de l'Est.

"Le redressement en Amérique du Nord et en Europe interviendra dans le courant 2010 ou en 2011", a déclaré le directeur général, Markus Akermann, lors d'une téléconférence. Les programmes de relance économiques n'auront un impact positif qu'au cours de l'année prochaine.

"Le levier opérationnel lors du redressement, attendu à partir du second semestre 2010, sera considérable", estime l'analyste de BCZ. "L'évolution du résultat opérationnel est plus favorable que chez Lafarge."

Silke Koltrowitz, édition Pascal Schmuck

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below