Crédit Foncier - Les provisions pénalisent les comptes 2008

vendredi 20 février 2009 12h12
 

PARIS, 20 février (Reuters) - Crédit Foncier, filiale des Caisses d'épargne, a publié vendredi un résultat net de 220 millions d'euros pour 2008, en progression limitée de 4,6% en raison d'une hausse de ses provisions liées à la dégradation des marchés immobiliers.

Dans un communiqué, le spécialiste du financement immobilier explique avoir passé dans ses comptes 2008 des provisions pour un montant de 166 millions d'euros et une dépréciation de survaleurs de 46 millions sur certaines de ses filiales.

"En 2008, l'incertitude sur l'évolution de l'immobilier liée au contexte de crise et la forte hausse des taux ont freiné les investissements dans tous les secteurs de l'immobilier résidentiel français qu'il s'agisse d'accession, de travaux ou d'investissement locatif", souligne le Crédit Foncier.

L'an dernier, le résultat brut d'exploitation du groupe a progressé de 42,7% à 413 millions d'euros.

Son produit net bancaire a crû de 10,4% sur la période et ses frais de gestion ont baissé de 4%.

Pour 2009, Crédit Foncier prévoit d'émettre pour neuf milliards d'obligations foncières.

Le mois dernier, les Caisses d'épargne ont annoncé avoir repris à 100% le Crédit Foncier après avoir racheté pour 539,6 millions d'euros la participation de 23,4% détenue par le promoteur immobilier Nexity (NEXI.PA: Cotation). [ID:nWEA4092]

Cette opération doit être finalisée d'ici à la fin du mois de février.

(Matthieu Protard, édité par Benjamin Mallet)